1111
  • Article publié le 24 juin 2020
  • /
  • 202 visites

Le progrès social et environnemental, c’est possible ! (4 pages)

Journal Contact de la CGT

La crise sanitaire du Covid-19 a exacerbé les inégalités économiques, sociales et environnementales.

Mais elle a aussi révélé l’échec du système libéral qui sert les intérêts de quelques-uns et qui, pour arriver à ses fins, exploite les êtres humains et la nature.

Loin des engagements qu’il a pris en pleine crise, le gouvernement n’entend pas tirer les leçons des conséquences des politiques d’austérité.

Par ses premières décisions, il persiste à vouloir emprunter le même chemin et imposer de nouveaux sacrifices sociaux et environnementaux comme solutions indépassables d’une relance économique.

Le chantage opéré par le patronat et le gouvernement sur le temps de travail
et les salaires contre le maintien de l’emploi confirme que le monde d’après ressemblera au monde d’avant si nous ne faisons rien.

Pour la CGT, il est possible et urgent de rompre avec ce modèle. Ensemble,
nous pouvons imposer le choix du progrès pour un monde juste, durable et solidaire qui nécessite de fortes transformations économiques, sociales et environnementales.

Si la CGT s’engage avec d’autres syndicats et associations à tracer les
contours de ces changements, c’est avant tout avec l’ensemble de celles
et de ceux qui travaillent, les retraités, les précaires, les privés d’emploi
qu’elle souhaite construire un monde plus respectueux de l’humain
et de la nature. Pour construire ce monde d’après, elle vous soumet
ses propositions et vous propose d’engager le débat sur leur contenu.

Il est temps que de nombreuses voix s’élèvent pour dire : « Plus jamais
ça ! ». Nous devons toutes et tous oeuvrer pour imposer, par la mobilisation,
un véritable changement de société porteur de progrès social. On compte sur vous !

Voir en pièce jointe le journal



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20