1111

Urgence écologique et sociale

  • Article publié le 8 mars 2022
  • /
  • 180 visites

Inégalités entre les sexes, crise climatique et pacte vert pour l’Europe

La crise climatique est un enjeu féministe

La crise climatique est un enjeu féministe, car elle résulte d’un déséquilibre des pouvoirs en raison duquel un petit nombre d’entreprises et d’États-nations profitent de l’effondrement de l’environnement tandis que la majorité de la population est exposée à ses effets dévastateurs.
À l’image de ce qui s’est passé lors de la crise de la COVID19, ce sont les populations les plus démunies et les plus pauvres de la planète qui subissent les pires conséquences des dommages infligés à l’environnement et les plus graves effets de la crise climatique. L’une des injustices qui caractérisent la crise climatique est celle de l’oppression sexiste. Ce rapport de force inégal explique pourquoi un nombre disproportionné de femmes vivent dans la pauvreté, doivent assumer une plus grande charge de travail non rémunéré et risquent davantage d’être victimes de violence sexiste, autant de raisons pour lesquelles elles sont plus exposées aux effets négatifs de la crise. Mais les femmes ne sont pas toutes vulnérables de la même manière, étant donné qu’elles forment un groupe diversifié dont les membres peuvent faire l’objet d’autres injustices structurelles liées à leur classe, à leur race ou à leur handicap.
En Europe, ce sont particulièrement les femmes migrantes, les femmes de couleur, les femmes LGBTQ+, les femmes handicapées et les mères célibataires (et celles qui entrent dans plusieurs de ces catégories) qui risquent le plus la pauvreté et l’exclusion sociale et sont donc plus exposées aux conséquences dévastatrices des catastrophes climatiques et aux autres répercussions de la gestion actuelle de la crise climatique, telles que l’augmentation des prix des denrées alimentaires et de l’énergie.

Lire en pièce jointe : Nouveau rapport EPSU : Inégalités entre les sexes, crise climatique et pacte vert pour l’Europe ; La crise climatique est un enjeu féministe : il n’y a pas de transition juste sans égalité !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20