1111
  • Article publié le 14 mai 2008
  • /
  • 91 visites

La Révision Générale des Politiques Publiques ou Plan de destruction massive des Services publics

La RGPP vise à réduire brutalement les dépenses publiques, en renvoyant au secteur privé les activités de production de services, ce qui induit à terme une suppression importante des effectifs d’agents publics et la mise en oeuvre d’une politique de précarisation de l’emploi public.

En parallèle, est menée une réforme en profondeur du statut de l’ensemble des fonctionnaires des trois versants de la Fonction publique (Etat, Hospitalier et Territorial), visant à remettre en cause tous les acquis en termes de protection pour les agents et donc de garantie d’accès égalitaire au service public.

LE PLAN PREVISIONNEL DE DESTRUCTION
- 35 000 postes supprimés à l’Etat, 23 000 déjà rayés dés cette année, au motif que les personnels publics coûtent trop cher.
- Privatisation à outrance des missions de service public au mépris de la qualité du service rendu aux usagers, remettant en cause le rôle et les missions de la Fonction publique.
- Précarisation de l’emploi public par une incitation forte au recours à l’intérim, aux temps non complets.
- Institution d’une prime au départ volontaire des agents.
- Licenciement à l’Etat en cas de refus de nouveaux postes.
- Distribution de dotations supplémentaires aux collectivités qui gèleraient ou réduiraient leur masse salariale, avec en revanche une réduction de ces mêmes dotations aux collectivités qui souhaiteraient conserver un service public de qualité en direction de ses usagers par le développement de l’emploi public.

En clair, l’objectif du gouvernement tend à la disparition du Statut et des Services publics.

Le développement et l’amélioration des services publics et de l’emploi statutaire ne constituent pas une charge financière pour la Nation mais un atout formidable. C’est pourquoi la Fédération CGT des Services publics revendique que les moyens nécessaires soient affectés au développement des services publics par la création d’emplois publics statutaires.

Ensemble, construisons les mobilisations nécessaires pour une réorientation des politiques publiques qui répondent aux besoins des usagers, des salariés, des citoyens !

Mai 2008



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20