1111

Lutte contre les idées d’extrême-droite

  • Article publié le 22 septembre 2021
  • /
  • 222 visites

Communiqué de presse intersyndical : Contre le fichage de syndicalistes par l’extrême droite

Plus de vingt syndicalistes ont été, avec des universitaires, des artistes, des journalistes, des avocat·es, mais aussi des militant·es issu·es d’associations, de partis politiques, fiché·es par un site d’extrême-droite pour leur prise de position contre le racisme.

Suite à la diffusion de cette information, la CNIL s’est autosaisie et a ouvert une en-quête. Toute la lumière doit être faite sur les responsabilités des auteurs·trices de cette liste et des propriétaires du site.

Les organisations condamnent ces pratiques de la nébuleuse d’extrême droite, qui nous rappellent des méthodes utilisées aux heures les plus sombres de notre histoire.

Elles expriment une solidarité et un soutien total aux personnes ainsi scandaleusement fichées et à ses militant·es en particulier.

Elles s’associeront aux actions, y compris judiciaires, qui seront intentées pour poursuivre les auteurs·trices et leurs organisations.

L’extrême droite n’est ni un fantasme, ni une frange politique respectable avec laquelle nous pourrions composer. Elle est l’ennemie des salarié·es et de celles et ceux qui les défendent. Elle fracture la société avec son racisme. Elle attise la haine et la violence.

Depuis des années, les groupuscules fascistes et racistes, profitant de la banalisation des idées d’extrême-droite, n’hésitent pas à intervenir de manière violente contre des manifestations ou des actions de solidarité, notamment avec les migrant·es, ni à saccager des locaux associatifs ou syndicaux.

Le climat de la campagne présidentielle polarisée par la rhétorique du RN et d’autres figures de la droite radicale, les polémiques médiatiques incessantes sur l’islam, mais aussi les politiques réactionnaires du gouvernement Macron et les propos de certains ministres comme Frédérique Vidal, JM Blanquer ou G. Darmanin cautionnent et favorisent les agissements de l’extrême droite. En l’occurrence, ce fichage montre le sentiment d’impunité dont les auteurs·trices croient pouvoir bénéficier.

Face à l’extrême droite, à ses propos, ses agissements, ses méthodes, les organisations continueront à être vigilantes et combatives, partout et à chaque instant !

Documents joints

1 cp_fichage_extreme_droite pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20