1111
  • Article publié le 3 janvier 2018
  • /
  • 9 visites

Courrier du Premier ministre à Philippe Martinez concernant la demande d’audition du Comité Action publique 2022

Monsieur le Secrétaire général,

C’est avec regret que j’ai appris votre décision de ne pas répondre favorablement à la demande d’audition du Comité Action publique 2022. Si je respecte la position de votre organisation, il me semble néanmoins nécessaire de vous apporter plusieurs précisions sur le sens et les objectifs poursuivis par le programme de transformation publique lancé le 13 octobre dernier dont le Comité CAP 22 constitue l’un des volets.

C’est précisément pour éviter toute réduction aveugle et toute logique de rabot dans la gestion de nos finances publiques que j’ ai souhaité, avec le Président de la République, lancer Action publique 2022. Ce programme poursuit trois objectifs distincts mais conciliables auxquels le Gouvernement répondra de manière équilibrée : l’amélioration de la qualité de services publics, la modernisation des conditions de travail des agents et la réduction du poids de la dépense publique.

J’ai souhaité qu’ Action publique 2022 débute par une phase de diagnostic (octobre 2017 à mars 2018), afin de mettre en perspective les questions stratégiques qui se posent et croiser les attentes et les expertises de l’ensemble des parties prenantes, que sont les agents, les citoyens et les experts du Comité CAP22.

À cet égard, CAP 22 comprend des personnalités aux profils très variés dont près de la moitié exerce ou a exercé des fonctions au sein du secteur public. C’ est de la variété de ces profils que je souhaite faire émerger des propositions et un regard différent sur l’action publique. Pour autant, CAP22 est un comité indépendant et ses conclusions n’engageront pas le Gouvernement. Les plans de transformations ministériels, qui pourront s’inspirer de ses recommandations, seront élaborés dans un second temps et me seront soumis, ainsi qu’ au Président de la République, pour arbitrage avant la fin du premier semestre 2018.

S’agissant de l’implication des organisations syndicales, j’ai demandé au ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, de veiller à leur étroite association dans l’ensemble des volets d’Action publique 2022 : le comité CAP22, le Forum de l’Action publique et les cinq chantiers de transformation interministériels. C’est le sens du courrier que le ministre a adressé le 12 octobre à l’ensemble des organisations syndicales de la fonction publique. J’ai par ailleurs demandé à Gérald Darmanin de travailler à la constitution d’un comité de suivi d’Action publique 2022 impliquant l’ensemble des organisations syndicales. Je souhaite vivement que votre organisation y prenne une part active pour y être force de propositions.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20