1111
  • Article publié le 3 octobre 2018
  • /
  • 134 visites

Tract de la CGT du Conseil Départemental de Haute-Garonne "La fronde des départements contre les métropoles à la lyonnaise"

La semaine dernière la CGT CD31 vous a transmis l’article de la Gazette des Communes « La fronde des départements contre les métropoles à la lyonnaise »
http://www.lagazettedescommunes.com/582012/la-fronde-des-departements-contre-les-metropoles-a-lalyonnaise/.

Le gouvernement souhaite mettre en œuvre au plus vite la fusion-absorption des départements sur le périmètre de cinq grandes métropoles.
Cette volonté se conjugue avec la nouvelle étape de démantèlement du service public intitulée Action publique 2022 (CAP 2022) lancé par le Gouvernement Macron, avec pour objectif de réduire le champ du service public, de supprimer 120 000 emplois de fonctionnaires, de développer l’emploi précaire et d’économiser 60 milliards d’euros.

Emmanuel Macron, qui l’avait annoncé durant sa campagne, souhaite désormais que les métropoles fusionnent avec les départements, suivant ainsi l’exemple donné par le désormais ex-ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

Vantée comme un modèle de modernisation des collectivités territoriales par le gouvernement socialiste de l’époque, la métropole de Lyon née le 1er janvier 2015 de la fusion entre le Grand Lyon et une partie du département du Rhône, a été construite à marche forcée et s’est faite au détriment du personnel et des usagers. Les agents ont ainsi dû, soit abandonner des prestations, soit les assurer avec médiocrité.

La CGT n’a jamais manqué d’interpeller par écrit les élus départementaux et les parlementaires de Haute- Garonne, mais a également mobilisé avec succès les agents transférés en 2016.

Si la CGT n’est pas visionnaire, elle ne s’est pas trompée !

Lire la suite au format PDF

Documents joints

1 Département Métropole pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20