bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Les bibliothécaires de Grenoble en lutte appellent à un rassemblement devant le Salon du Livre le 24 mars 2017, 10 heures

Communiqué CGT, FO, SUD, CNT

Conférence de presse 11h00 dans la salle Connexions (emplacement B20).

Le 9 juin 2016 la municipalité de Grenoble annonçait un "plan de refondation et de sauvegarde des services publics", en réalité un plan d’austérité. Ce plan, au prétexte de baisse de dotations de l’Etat, prévoit sur deux ans la suppression, à la Ville et au Centre d’Action sociale, de plus de 150 postes, la réorganisation de services, la disparition de services rendus à la population et la fermeture d’équipements de proximité. Nous dénonçons ce choix d’une politique d’austérité conduisant à la casse du service public et de l’emploi public.

Parmi ces mesures, une attaque sans précédent du réseau de lecture publique grenoblois avec l’annonce de la fermeture de trois bibliothèques situées en quartiers prioritaires et populaires, et la suppression de 13 postes. Depuis dix mois, les bibliothécaires, soutenu-es par l’intersyndicale CGT-FO-SUD-CNT et les habitant-es mènent une lutte contre ces mesures antisociales et impopulaires.

Face à l’inflexibilité de notre employeur, nous décidons de porter au niveau national notre combat, en envoyant sur un temps de grève, le 24 mars, une délégation de bibliothécaires à Paris au Salon du livre et au Ministère de la Fonction publique.

Il n’y a pas qu’à Grenoble que les bibliothèques sont sacrifiées sur l’autel des logiques comptables et gestionnaires. Partout en France, les collectivités cherchent à faire des économies sur la culture en fermant des établissements, en réduisant les budgets et en supprimant des postes. C’est pourquoi nous sommes solidaires de nos collègues de Clamart, Aubagne, Chambéry, Paris, Saint Étienne, Sevran, Caen, Brest, Le Havre et de toutes les autres bibliothèques menacées. Un coup porté contre l’un-e d’entre nous est un coup porté contre tou-tes !

Notre lutte défend un modèle de société dans le souci de la préservation du bien commun et de la prise en compte des intérêts de tous. Nos métiers, professions d’engagement, incarnent pleinement les valeurs du Service Public.

Nous appelons tous les bibliothécaires et tous les agents des collectivités territoriales qui refusent d’être les sacrifiés d’une logique purement comptable, de subir les coupes sombres dans les effectifs, les restructurations, le démantèlement du bien commun et l’austérité budgétaire, à nous rejoindre le 24 mars prochain au Salon du livre de Paris et au ministère de la Fonction Publique.

Télécharger au format PDF

Communiqué de presse salon du livre
Demande de rendez-vsous à Mme Girardin CGT, FO, sud

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip