bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

La casse sociale à l’OPH d’Aubervilliers, ça suffit ! La CGT appelle à un débrayage le mardi 9 mai 2017 à 15h15 devant le siège l’OPH

Pendant le débrayage de jeudi, les salariés ont voté la poursuite du mouvement :

La CGT appelle à un débrayage mardi 9 mai 2017 à 15 h 15 devant le siège de l’OPH
122 rue André Karman 93300 AUBERVILLIERS

SOUTIEN A DJENEBA, MISE à PIED SANS SALAIRE depuis le 29 mars

le syndicat CGT de l’OPH lance un appel à la solidarité financière.
Pour plus de précisions, vous pouvez vous adresser directement au syndicat CGT de l’OPH : 06.83.99.74.27 ou par mail : cgtophaubervilliers@gmail.com

Merci d’adresser les chèques à l’Union Locale CGT d’Aubervilliers - 92 avenue Victor Hugo - 93300 Aubervilliers - Chèques à libeller à l’ordre de l’UL CGT d’Aubervilliers en portant au dos la mention "solidarité Djénéba"

Pour relever la tête et dire STOP aux licenciements et aux sanctions !
Tous au rassemblement mardi 9 mai à 15h15


Mis en ligne le 3 mai 2017 :

Pendant le débrayage de mardi 2 mai 2017, les salariés ont voté la poursuite du mouvement

Pour relever la tête et dire STOP aux licenciements et aux sanctions !

Tous au rassemblement jeudi 4 mai à 9h15


Article mis en ligne le 24 avril 2017 :

La casse sociale à l’OPH d’Aubervilliers, ça suffit ! La CGT appelle à un débrayage mardi 25 avril 2017 à 11h15 devant le siège l’OPH

Après deux semaines de mobilisation les salariés réunis en assemblée générale jeudi 20 avril 2017, ont voté la poursuite du mouvement.

Pour exiger : l’arrêt de la procédure de licenciement de Djénéba et de tous les autres salariés, de la désorganisation des services, de l’augmentation jamais vue de la précarité (25 CDD) , de la pression permanente sur les élus CGT, de l’ambiance de plus en plus lourde et pour le respect des règles de prévention contre les risques psychosociaux demandé par l’Inspecteur du Travail après enquête.

Cela ne peut pas continuer la direction doit changer ses méthodes.

L’OPH c’est nous !

Rien ne peut se faire sans les salariés, sans notre volonté et sans le respect qui nous est dû.

Pour relever la tête et dire STOP !
Tous au rassemblement

Télécharger au format PDF

PDF - 189.4 ko
Tract OPH Aubervilliers

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip