bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Tract CGT Services publics |Après le succès du 12 septembre, mobilisons-nous pour gagner sur nos revendications

Dès la nomination du gouvernement d’Édouard Philippe, la Fédération CGT des Services publics avait exprimé ses craintes sur l’orientation donnée par le nouvel exécutif.Retour ligne automatique
Au coeur de l’été, après les discours de Macron et Philippe lors de la conférence des territoires, force est de constater que nos craintes se vérifient. Pour ce gouvernement, la fonction publique est une variable d’ajustement budgétaire.

C’est faire peu de cas des services qui sont rendus à la population au quotidien, la médiatisation autour des pompiers, des hôpitaux, des centres culturels en cette période estivale le démontre une fois de plus.

Ce que ce gouvernement omet volontairement d’expliquer, c’est qu’il a la ferme intention de supprimer ces services publics et au mieux de les remplacer par des prestataires privés.

Le second mensonge par omission dans le projet gouvernemental est que l’argent public, prélevé via l’impôt ne sera plus redistribué à l’ensemble de la population, mais reversé sous forme de cadeaux aux entreprises, sans aucun contrôle ni aucune contrepartie puisque le CICE (45 milliards d’euros versés aux entreprises pour créer des emplois, en 4 ans 250 000 emplois sauvegardés ou créés) a vocation à être pérennisé.

Après le succès du 12, tous dans la rue le 21 septembre !

Tract CGT Services publics |Après le succès du 12 septembre, mobilisons-nous pour gagner sur nos revendications avec zone de texte
Tract CGT Services publics |Après le succès du 12 septembre, mobilisons-nous pour gagner sur nos revendications

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip