bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

21 septembre 2017 | La protection de l’enfance en lutte à Angers le 21 septembre 2017

Tract intersyndical

Aujourd’hui ce sont des centaines d’enfants qui vivent des situations dramatiques : certains ne peuvent être placés faute de moyens, certain sont placés en hôtel social et livrés à eux-mêmes.

Les conditions d’accès aux contrats jeunes majeurs en écartent les plus vulnérables, Les mineurs isolés sont laissés dans des situations de détresse psychologiques extrêmes, les clubs de préventions spécialisées sont déconventionnés les uns après les autres etc… Sur le terrain, les équipes sont maltraitées par l’institution.

Les départements se désengagent, réduisent les financements ou imposent des appels à projet plaçant les associations en concurrence les unes avec les autres. Certains départements et certaines associations ouvrent même la voie du profit sur la protection de l’enfance aux banques. Les conditions de travail et la qualité des services rendus aux publics se dégradent jours après jours.

De nombreux enfants en situation de danger avéré ne peuvent plus être protégés. L’éthique même du travail social est mis à mal, pour quelle société à venir ?

Il y a urgence, urgence sociale, urgence morale, urgence à se mobiliser, à défendre la protection de l’enfance et l’ensemble du travail social.

Les EGATS (Etats Généraux Alternatifs du Travail Social) appellent à soutenir l’appel
d’Angers, à manifester pour défendre la protection de l’enfance. La situation vécue dans le Maine et Loire (49) est emblématique de ce qui se joue un peu partout sur le territoire national : cinq associations fortes d’un ancrage, d’une technicité et de compétences historiques se retrouvent dans la tourmente suite à une opération de dumping social de deux structures hors sol ayant diminué de 30% le prix journée.

400 emplois sont menacés. Nous sommes entré-e-s en résistance depuis déjà plusieurs mois.

De manifestations en actions, ces personnels sont arrivés à s’organiser et à construire un mouvement faisant écho aux situations que nous rencontrons tous.

Amplifions la mobilisation
Pour nos droits et nos garanties collectives
le 21 septembre 2017
Grève et manifestation
10h30 – gare centre - Avignon


Télécharger ce tract au format PDF :

21 septembre 2017 | La protection de l’enfance en lutte à Angers le 21 septembre 2017

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip