bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Commune de Joyeuse (Sud-Ardèche) : un militant CGT, victime d’un harcèlement de la part de son employeur, a tenté de mettre fin à ses jours

Un agent territorial de la commune de Joyeuse (Sud-Ardèche), militant CGT, victime d’un harcèlement de la part de son employeur, a tenté de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail, jeudi 31 août 2017.

La CSD 07 a déposé un préavis du 13 Septembre 2017 au 13 Octobre 2017. Elle été reçue le vendredi 8 septembre par 9 élu.e.s en présence du Centre de gestion de l’Ardèche.

La collectivité voulait la levée du préavis de grève. Lors de cette rencontre, les conditions suivantes ont été posées :
- Tenue d’un conseil municipal extraordinaire et en urgence (dans les prochains jours) afin de délibérer sur la réintégration totale et entière de l’agent sur son poste de responsable des services techniques.
- Désignation d’un.e élu.e, en capacité d’ouvrir une véritable concertation avec les agents de la commune et leur syndicat, afin d’aboutir à une communication positive (ELU.E.S/AGENTS) dans un climat serein et respectueux.

La CSD 07 informe qu’une procédure de délégation d’enquête avec l’appui d’un cabinet d’expert sera mis au vote lors d’un CHSCT prochain.
Les autres syndicats vont être contactés afin d’avoir la majorité lors du vote.

De plus, il y a eu un rassemblement citoyen à l’appel de la CGT Basse-Ardèche, CSD 07, UD 07 et UL Aubenas (100 personnes) le 13 septembre devant la mairie avec une prise de parole du secrétaire général du syndicat basse Ardèche, et de la CSD.

Une délégation a été reçue, laquelle, de nouveau, a posé ses conditions.

Courrier aux élus de Joyeuse
Intervention de la CSD Ardèche
Prise de parole
Tract Joyeuse

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip