bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Les Agents Territoriaux des Ecoles Maternelles de la ville d’Istres refusent de négocier leur régression sociale !

Ci-jont le tract local qui sera distribué aux administrés concernant le mouvement de grève des ATSEM de la ville d’Istres.

Ce mouvement qui a débuté aujourd’hui avec une action mobilisant une très grande majorité d’agents et le soutien du syndicat Métropole CGT et de la CSD (instance départementale de la CGT) a été reconduit par les ATSEM grévistes. Diverses initiatives quotidiennes sont prévues. L’une d’entre elle se déroulera le :

Vendredi 29 septembre 2017

RDV entre 10 h 30 et 10 h 45 à la Maison des syndicats
9, Rue Sainte Catherine - 13800 Istres

La municipalité reste toujours lettre morte depuis l’envoi de notre préavis de grève, méprisant ainsi les agents et l’organisations syndicale. Montrons-lui que la CGT est puissante en apportant, dans la mesure des possibilités des camarades, leur soutien dans cette lutte.

Istres - Tract ATSEM action 29092017

Communiqué de presse du syndicat CGT des Territoriaux de la Ville d’astres et du personnel métropole du territoire

Anciennement dotées d’un des régimes indemnitaires les plus bas de la ville, il a été revalorisé en 2014 puis 2016 lors de négociations avec la collectivité et la CGT pour la reconnaissance de leur profession et l’évolution de leurs missions.
Malheureusement, prétextant la disparition des TAP, la municipalité s’est lancée dans un marchandage inacceptable envers les agents : soit les ATSEM travaillent plus, soit elles subissent une amputation sur leur maigre revenu. Il est à préciser que leur temps de travail est identique au précédent puisque elles effectuent dorénavant les garderies du matin et du soir. La municipalité revient donc sur les accords antérieurs, sans même en avoir informé l’organisation syndicale, ignorant la demande d’entrevue avec la CGT et une délégation d’ATSEM.

Polyvalentes, polycompétentes, dont le métier est conditionné à diplôme et concours d’entrée dans la fonction publique, soumises à double hiérarchie, surnommées les « couteaux suisses des écoles », elles ne sont que très peu reconnues alors que de par leur Statut elles « participent à la communauté éducative ».

Leur métier a évolué au fil des dernières années et leurs conditions de travail se sont dégradées.

Alors que beaucoup s’accordent qu’une évolution de leur Statut est nécessaire, que leur passage en catégorie B se revendique au niveau national, la municipalité n’en tient pas compte.

Elles ont donc décidé un mouvement de grève reconductible à partir du 27 septembre, sous forme de cessations de travail ponctuelles.

A ce jour, le maire n’a toujours pas répondu à la nouvelle demande rencontre qui lui a été adressée avec le préavis de grève.

Istres, le 22 septembre 2017

PJ : préavis de grève envoyé à Monsieur le Maire

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip