bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Métropole Ville de Lyon (69) | Bibliothèque : en grève le 4 octobre à l’occasion du Comité Technique

La Bibliothèque de Prêt de la Métropole arrive à la BmL. Le dossier sera présenté au Comité Technique du 4 octobre 2017. Depuis plusieurs mois, les services de la BmL en plus du reste des projets (automatisation, ouvertures des nouvelles bibliothèques…) travaillent au traitement des collections de la Métropole : 20 000 documents du Fonds THIZY et de nouvelles acquisitions à hauteur de 75000 euros à dépenser avant fin octobre 2017. Ils sont accompagnés par 8 agents contractuels jusqu’en décembre 2017.

En janvier 2018, 6 nouveaux postes (5 postes au Service Pôle Mobile + 1 poste au service Informatique) seront créés par la Métropole pour mettre à disposition ce nouveau fonds aux 40 communes.

Mais le traitement même du fonds (budget d’acquisition annuel de 87 000 € à partir de janvier 2018) sera toujours assuré par les services Équipement, Acquisitions, Catalogues et métadonnées de la BML sans aucun renfort !

⌦ Réponse du directeur : « depuis que je suis arrivé, on a baissé le nombre d’acquisitions…le service pourra absorber cette augmentation, car il a pris en charge l’équipement des nouvelles bibliothèques ». Ce qui est faux, l’équipement des nouvelles bibliothèques a été pris en charge par du personnel du dispositif Rebondir ou des agents de ces établissements.

Ces compétences d’achat et d’équipement de documents sont transférées à la BML mais ne sont pas mentionnées dans la convention de gestion entre la Métropole et la Ville de Lyon. La Bibliothèque camoufle ce transfert de compétences et en minimise l’impact.

Nous dénonçons :
1. la surcharge prévisible de travail dans les services de l’Equipement, des Acquisitions et Catalogues et métadonnées. Surcharge à laquelle s’ajoute l’ensemble de l’équipement des trois nouvelles bibliothèques.
2. la dégradation des conditions de travail : pour les agents, c’est voir des caisses navette s’empiler car les étagères sont pleines de documents à équiper, avoir le sentiment d’être toujours en retard, travailler constamment en mode dégradé, subir le stress de ne pouvoir répondre aux attentes des collègues.
3. la baisse qualitative du service public pour nos usagers, avec des délais de mise à disposition des nouveautés qui ne vont pas cesser de se rallonger (estimation de 4 à 6 mois d’attente).

A partir de janvier 2018, les usagers de nos bibliothèques attendront encore plus longtemps pour accéder aux documents, car les services de la Ville de Lyon seront en train de couvrir les documents pour la Métropole. Et vous Bibliothécaires, vous essaierez tant bien que mal d’expliquer aux usagers, que vos collègues font le maximum pour réduire les délais de traitements.

Ironie du sort, alors que la Bibliothèque explique dans son rapport au comité technique “qu’elle a une solide organisation matérielle logistique et humaine qui en fait un partenaire privilégié“ pour la Métropole, la direction revoit toute notre organisation avec l’aide de la Mission Organisation et Méthodes (MOM).

Ainsi elle a décidé d’optimiser et rationaliser le circuit du document. Face aux premières conclusions, nous sommes de plus en plus inquiets à la lecture des termes utilisés par la MOM pour décrire notre travail :
“chronophage”, “archaïque”, “non efficient” et “risque de sélection confidentielle (hors choix grand public)”, “centralisation non aboutie” !!!! Nous nous demandons ce qui va nous tomber sur la tête !

A cela s’ajoutent :
- des difficultés dans les nouvelles bibliothèques offrant de nouveaux services, dues au manque d’effectifs (+ de 75% de leur temps au public)
- des suppressions de postes à venir (service des publics avec l’automatisation, CAE, photographe) et passées (Vaise, Bachut, Croix-Rousse)
- des déqualifications prévues par l’étude des postes

La bibliothèque n’est pas à la hauteur de ses ambitions, elle demande toujours plus à ses agents, sans les moyens humains, matériels et informatiques !

NOUS NE SOMMES PAS DES FONCTIONNAIRES FAINÉANTS mais des fonctionnaires à qui on demande de faire toujours plus avec moins.

Ne les laisser pas parler en votre nom, ne les laisser pas décider du sens de votre travail, Votre travail à la BmL vous appartient !

Nous demandons la création d’un poste supplémentaire pour absorber l’augmentation de la charge de travail (financé par la Métropole), et l’arrêt des suppressions de postes et des déqualifications.

TOUTES ET TOUS EN GRÈVE !
MERCREDI 4 OCTOBRE
Rassemblement à l’occasion du Comité Technique sur la Métropole
à partir de 8h30 place de la Comédie


Télécharger ce tract au format PDF :

Métropole Ville de Lyon (69) | En grève le 4 octobre à l’occasion du Comité Technique
Préavis 4 octobre Métropole Lyon

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip