bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

CSD Hérault - Syndicat CGT des Territoriaux du Bassin de Thau | La CGT dit non à la privatisation de la collecte des ordures ménagères de Sète

M. François Commeinhes n’a pas tenu ses promesses.

Après avoir assuré début 2016 aux agents du service déchets qu’il n’était pas question de privatiser, le Directeur général des services de l’ « agglopôle » a réuni vendredi 22 septembre dernier les agents et les syndicats pour leur annoncer que la collecte des ordures ménagères de Sète (et le nettoiement du centre-ville) allait être « externalisé », c’est-à-dire confié à un prestataire privé.

Nul doute que cette privatisation qui ne dit pas son nom n’est que la première étape d’un programme plus global qui touchera probablement les collectes d’autres parties du territoire ainsi que d’autres services.

La CGT réaffirme donc son opposition de principe à toute forme de privatisation du service public, qui consiste en dernier lieu à transférer de l’argent public vers le secteur privé. Nous préférerons toujours que soient payés des fonctionnaires plutôt que des actionnaires, car la gestion directe du service public par la collectivité est une garantie de l’intérêt général et de l’égalité de traitement des citoyens.

Soucieuse du service public, la CGT sera attachée à respecter la volonté des agents et restera très vigilante quant à la sauvegarde de leurs intérêts, de leurs conditions de travail et de leur déroulement de carrière.

Communiqué de presse CGT 26/09/2017
Lettre ouverte à M. Commeinhes - Collecte de Sète
Photos

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip