bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué de presse de l’UD 93 | Lutte contre la privatisation de l’OPH de BOBIGNY. La direction tente d’invalider des élus CGT : elle est déboutée par le Tribunal d’Instance !

Le projet de la municipalité de privatisation de l’OPH de Bobigny, qui concerne 4000 logements sociaux, ne cesse d’être dénoncé par la CGT. Nous nous opposons à ce bradage du patrimoine public lourd de danger pour les locataires, les salariés, la cohésion sociale du territoire et l’accès aux logements des plus démunis. C’est un projet contraire à l’intérêt général uniquement guidé par de basses considérations politiciennes. Cette lutte pour le bien commun, vaut à la CGT d’être régulièrement ciblée par la direction. Notre syndicat a dû notamment faire face à :
- La casse des élections professionnelles en juillet 2016.
- L’organisation d’élections partielles en octobre 2016, et le refus de ce nouveau résultat ou la CGT est une nouvelle fois majoritaire.
- l’installation du Délégation Unique du Personnel au coeur de l’été 2017, pour retourner aux urnes.

La CGT souhaite par ailleurs vivement dénoncer les pressions exercées sur les personnels qui créent un climat délétère, empoisonnent la vie de nombreux salariés et ont pour conséquence un taux d’absentéisme de 11% et plusieurs burn-out.

La Direction demeure totalement enfermée dans sa stratégie jusqu’au boutiste vers la privatisation et ne recule devant aucune basse manœuvre. Ainsi après les dernières élections de la DUP, elle a mêlé ses voix à celles d’une autre organisation syndicale, en violation de tous les usages, pour désigner la Secrétaire du Comité d’Entreprise, et ce, sans en avertir la salariée concernée qui pour se désolidariser de cette tambouille a démissionné !

C’est ainsi que le choix des salariés a été respecté, puisque la CGT majoritaire, a gardé le secrétariat du CE.

La direction a de nouveau essayé de remettre en cause le résultat des élections en poursuivant la CGT devant les tribunaux pour demander la destitution de la déléguée syndicale élue au Comité d’entreprise de la DUP et de son suppléant.

Justice a été rendue par le Tribunal d’Instance de Bobigny, le 10 octobre dernier, la direction est déboutée, Nadia Giunta et Christian Jacquin pourront continuer à siéger au CE de la DUP.

La CGT de l’OPH continuera ainsi à être majoritaire pour défendre le service public, le logement social et l’intérêt général.

Bobigny, le 16 octobre 2017

Télécharger au format PDF

Communiqué OPH Bobigny

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip