bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Journée de grève et de mobilisation au CCAS de la ville de Nice

Depuis plusieurs années, les agents des EHPAD et des Soins à domicile tirent la sonnette d’alarme sur le manque de personnel dans les structures, tant privées que publiques.

Au CCAS de la Ville de Nice, dans les 4 EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) ainsi que dans les 3 SPASAD (soins à domicile), les agents rencontrent sans cesse de nombreuses problématiques pour s’occuper dignement des résident-e-s ou des patient-e-s sans que de réelles solutions soient apportées par leur Direction.

Il est grand temps de taper du poing sur la table et de dire STOP à ces conditions de travail indignes !!

Nous avons toutes les raisons de nous mobiliser en raison :

- Du manque de personnel pour la prise en charge des personnes âgées
- Du manque de matériels adaptés aux transferts de ces dernières
- Du manque de produits d’hygiène (protections, gants, ….)
- Du manque de réévaluation des GIR (Groupe Iso Ressources)
- Du manque de sécurité des établissements et des agents à domicile dans les quartiers dits « sensibles »
- Des changements de planning répétitifs
- Du manque d’infirmier-e-s de jour comme de nuit
- Le non respect des fiches de poste obligeant des agents non diplômés à effectuer des actes médicaux prescrits par les médecins
- Du manque de temps suffisant aux repas des résidents

Aussi, le syndicat CGT Nice Métropole Côte d’Azur exige :
- L’embauche immédiate de personnel afin de garantir une prise en charge humaine de nos ainé-e-s
- Le remplacement des agents en congés, maladies, AT…
- L’embauche immédiate d’infirmièr-e-s de nuit
- La mise à disposition suffisante de matériels adaptés afin de limiter les Troubles Musculo-Squelettiques
- La mise à disposition de produits d’hygiène en quantités suffisantes afin de pouvoir changer les résidents autant de fois que nécessaire
- La réévaluation des degrés de dépendance afin d’ajuster au mieux le nombre de soignants et la prise en charge des résidents
- Le respect des fiches de poste
- Un temps suffisant pour les repas, afin d’éviter que les soignants donnent la « béquée » …

Lire la suite au format PDF

Tract EHPAD 2018
Préavis de grève du 30/01/2018

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip