bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Mobilisation des travailleurs sociaux de l’Oise (60)

Mercredi 14 février 2018 : MOBILISATION NATIONALE DES ETATS GENERAUX ALTERNATIFS DU TRAVAIL SOCIAL (EGATS) Pour l’Avenir du Travail Social

La réponse aux besoins de la population n’est plus l’élément moteur des décisions politiques axées essentiellement sur la recherche de rentabilité et de réduction des coûts. Pour les agents, ces amputations budgétaires entraînent suppressions de postes, gel des salaires, précarisation des personnels, dégradation des conditions de travail, dégradation des conditions de prise en charge des enfants et du public, souffrance au travail, perte du sens des missions…

Nous travailleurs médico-sociaux avons pour mission la protection et l’accompagnement des personnes vulnérables et d’enfants en danger. Or le choix des politiques budgétaires ne donne plus les moyens de faire humainement notre travail et provoque une maltraitance institutionnelle.

LE TRAVAIL SOCIAL, ÇA SE DÉFEND !

LA CGT REVENDIQUE :

o Des moyens humains, matériels et financiers nécessaires et suffisants pour mener à bien les missions de service public avec équité sur l’ensemble du territoire pour tous les services (DASTI, APA, PMI, ASE, DEF..)

o Respecter les diplômes et les qualifications de chaque professionnel.
Garantir la pluridisciplinarité dans chaque équipe, chaque MDS.

o Remettre en place le travail de prévention et de soutien à la parentalité afin d’éviter quand cela est possible, un placement.

o Permettre aux Référents Enfance Famille de bien travailler en limitant le nombre d’enfants suivis et de redonner du sens à leur travail. Actuellement ils sont dans l’incapacité d’accompagner les enfants dans un projet personnalisé de façon régulière et active, et de travailler correctement les relations parents/enfants.

o Embaucher au CDEF des professionnels QUALIFIÉS qui accompagnent ces enfants pour un suivi de qualité. Notre administration nous dit être en difficulté pour trouver des éducateurs spécialisés pour y travailler. Alors pourquoi met-elle fin à des contrats d’agents diplômes et expérimentés ?

o Maintenir une structure d’accueil CDEF sur le Compiégnois afin de garantir la proximité pour les familles, les partenaires, les travailleurs sociaux et permettre la continuité des prises en charge dans les structures de soins, dans leur cursus scolaire et professionnel.

Il y a urgence à réagir et à se mobiliser pour stopper cette spirale infernale qui détruit toutes les valeurs fondatrices de nos métiers, qui met à mal des centaines de travailleurs médico-sociaux et impacte gravement la prise en charge des usagers.

Même si votre emploi du temps est chargé ce jour-là.
Vous pouvez arrêter le travail 1h/2h/ la demi-journée.
Le travail que vous avez peur de ne pas pourvoir assumer ce jour-là
Il n’existera plus si vous ne vous mobilisez pas aujourd’hui.
C’est la mort annoncée du travail social.

URGENCE A RÉAGIR, URGENCE A SE MOBILISER

RASSEMBLEMENT et AG
LE MERCREDI 14 FEVRIER 2018
A 10H
DEVANT LE CDEF
2 RUE SARLOVEZE à COMPIEGNE

Signez la pétition en ligne "NON à la suppression d’un lieu d’accueil CDEF sur le Compiègnois au CD60"

Tract pour la grève du 14 février
Tract contre la fermeture du CDEF : lieu d’accueil dans le compiègnois
Tract à la population
Compte rendu de la grève du 6 février
Photos de la grève du 6 février

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip