bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué CGT SAIVP-SIAAP - CT extraordinaire du 27 mars 2018 : retour en Régie directe de l’usine de Valenton

Chères collègues et camarades,

Le mardi 27 mars, avait lieu un CT extraordinaire, avec comme seul point à l’ordre du jour, la reprise en régie de l’usine de Valenton.

Vos élus CGT SAIVP-SIAAP ont voté pour la régie directe avec la reprise de tous les salariés de SEQUARIS (agents de SUEZ) et de leurs droits.

Cette décision a été validée par le Conseil d’administration du SIAAP qui s’est tenu aujourd’hui, mercredi 28 mars.

Lors du comité technique extraordinaire vos élus CGT SAIVP-SIAAP ont rappelé que dès la construction de Valenton, la CGT a demandé une gestion en régie directe de cette usine. Pour notre part, ce choix s’impose. Il est politique et économique.

• Un choix politique, car l’eau n’est pas une marchandise.
Plusieurs scandales dans le Monde et notamment dans les pays les plus fragiles ont démontré que les 3 multinationales françaises (Lyonnaise des Eaux du groupe Suez Engie, La Saur groupe Bouygues, Véolia) n’agissent pas souvent en faveur des populations.
La gestion en régie directe c’est un choix politique pour éviter que cette ressource soit accaparée par le monde de la Finance. Elle est enfin un mode de gestion efficace pour garantir l’intérêt général des citoyens.

• Un choix économique pour plusieurs raisons :
L’argent public ne sert pas à distribuer des dividendes à des actionnaires. A l’inverse des multinationales, le service public ne spécule pas avec l’argent public et n’est pas guidé par une logique de profit pour réaliser les investissements nécessaires. La gestion en régie directe est donc la meilleure garantie pour un service public de qualité au meilleur coût.

Nos revendications ont fini par aboutir, car au-delà des déboires médiatiques et du sensationnel dont la presse s’est fait écho, cette décision de justice administrative force le SIAAP à reprendre en régie direct l’usine de Valenton. Il s’agit d’une grande victoire pour le service public et pour ses usagers.

Si le SIAAP avait suivi la revendication initiale de la CGT, la transition aurait pu se faire dans des conditions beaucoup plus sereines.

Aujourd’hui le SIAAP doit reprendre les contrats de travail des salariés de SEQUARIS du groupe Suez conformément aux dispositions légales du code de travail avec et tous leurs droits et acquis en seulement quelques jours, puisque le contrat d’exploitation liant le groupe SUEZ SERVICE et le SIAAP arrive à échéance le 31 mars prochain.

Le transfert des contrats de travail répond à une définition précise qui est entre autres que les contrats de travail ne sont pas remis en cause ni rompus mais transférés.

Le SIAAP s’est engagé durant les 15 prochains mois, à revoir et/ou à négocier les nouveaux accords pour que ces salariés puissent intégrer durablement et dans les meilleures conditions le SIAAP sur le périmètre de l’usine de Valenton Seine Amont.

D’ores et déjà, dès le 1er avril prochain ils conserveront l’intégralité de leurs salaires, primes et indemnités comprises et leurs contrats de travail restent à durée indéterminée comme le prévoit les dispositions légales du code de travail.

Satisfait du retour en régie directe de l’usine de Valenton et de la confirmation par le Président et son Directeur Général que celui-ci serait définitif, nous invitons le SIAAP à poursuivre cette dynamique, par ailleurs la CGT SAIVP-SIAAP revendique toujours les effectifs suffisant pour exploiter nos installations dans de bonnes conditions de travail et en sécurité. Nous avons demandé à ce titre, que les conclusions de l’action 36 du projet SIAAP qui a pour but d’étudier les potentiels d’internalisation, nous soient présentées lors d’un prochain Comité Technique.
Enfin, nous souhaitons chaleureusement la bienvenue à nos nouveaux collègues de l’usine de Valenton.

Nous sommes conscients qu’ils ont vécu des moments d’incertitudes importants ces 9 derniers mois. Nous avons demandé à l’administration le temps nécessaire pour que les salariés puissent s’intégrer et se familiariser au fil du temps avec les valeurs et la culture du service public. C’est dans ce sens que nous avons demandé la mise en place d’une commission de suivi du Comité Technique sur l’ensemble des thématiques écrit ci-dessus en autres.

Votes
- CGT : 5 pour
- FAFPT : 1 pour
- UNSA : 2 abstentions

VOS ÉLUS CGT-SAIVP-SIAAP

Paris, le 28 Mars 2018

Communiqué CGT SAIVP-SIAAP

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip