bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Tous devant l’Assemblée nationale lundi 9 avril 2018

Communiqué de l’Union régionale CGT Ile-de-France

Depuis plusieurs semaines, avec détermination, dans l’unité ou non, de nombreux salariés du privé comme du public, retraités, privés d’emploi, étudiants, se mobilisent pour refuser les politiques gouvernementales et patronales et porter d’autres perspectives sociales.

Défense et développement des services publics, rémunérations, emploi, conditions de travail réforme du bac et la sélection dans les universités.

Depuis début avril, les mobilisations s’intensifient et touchent une multitude d’entreprises et établissements : Cheminots, énergéticiens et gaziers, salariés de la filière déchets, de Carrefour, de la santé et de l’action sociale sans oublier les étudiants.

Le gouvernement comme le patronat refusent d’écouter, et ne répondent que par le mépris, et la mise en opposition.

Pour mettre un terme à ces politiques de destruction sociale du gouvernement, pour que le patronat réponde aux revendications des salariés, il nous faut encore accentuer l’ampleur des mobilisations et faire converger les luttes.

C’est en ce sens qu’à l’occasion de l’ouverture du débat parlementaire sur le projet de loi pour Un Nouveau Pacte Ferroviaire, l’Urif CGT appelle à un rassemblement interprofessionnel,
Lundi 9 avril 2018 à 13h à proximité de l’Assemblée Nationale (place des Invalides).

Agissons Tous Ensemble pour des solutions de progrès social :
- l’augmentation des salaires, des pensions et des minimas sociaux
- des services publics qui répondent aux besoins des populations
- une industrie propre et créatrice d’emplois
- le développement de l’emploi de qualité
- l’obtention de droits collectifs de haut niveau prévus dans des conventions collectives ou des statuts

Montreuil, le 5 avril 2018


Télécharger ce communiqué au format PDF :

Tous à l’Assemblée nationale lundi 9 avril 2018

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip