bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Motion de soutien aux étudiant.e.s de Nanterre

Collectif CGT Jeunes Services publics
Fédération CGT des Services publics

Nous avons appris par le biais des étudiant.e.s et personnels en grève de Nanterre que le président de l’université Jean-François Balaudé s’apprêtait à tenir des partiels malgré le vote de l’Assemblée générale. Les étudiant.e.s revendiquent la non-tenue des partiels et la validation automatique avec note améliorable afin de ne pénaliser aucun.e étudiant.e en période de grève.

Nous dénonçons le choix de la présidence de Nanterre qui consiste à remplacer les examens par des devoirs maison, des partiels en ligne et des partiels délocalisés. C’est un moyen pour l’université de casser la grève en cours à Nanterre. Cela est d’autant plus inacceptable que, malgré les demandes répétées des étudiant.e.s, le président refuse de dire si les policier.e.s seront présent.e.s pour tenir les partiels. De même, des fouilles à l’entrée des sites sont d’ores et déjà annoncées. Nous refusons tout encadrement des partiels par les forces de l’ordre et appelons à la solidarité avec les étudiant.e.s et personnels mobilisé.e.s. Ce n’est pas la première fois que Balaudé fait intervenir les CRS sur les étudiant.e.s. Le 9 avril dernier, 7 étudiants ont été interpellés suite à l’intervention de la police pendant une Assemblée générale qui se tenait dans une salle occupée ; d’autres ont été blessés. Nous exigeons la relaxe pour les 3 étudiants de Nanterre poursuivis en justice. De même que pour les étudiant.e.s des autres facs mobilisées qui subissent une répression sévère de la part du gouvernement.

Nous soutenons la grève dans les universités contre la loi ORE qui renforce la sélection à l’entrée de la licence. Cette réforme s’inscrit dans la logique antisociale du gouvernement qui attaque l’ensemble des jeunes, travailleurs.euses, retraité.e.s et chômeurs.euses.

Ainsi, nous appelons à rejoindre nombreux.euses le rassemblement pour la non-tenue des partiels en période de grève qui se tiendra vendredi 11 mai à 7 h 30 devant la Maison des examens au 7 rue Ernest RENAN à Arcueil (RER B Laplace – Maison des examens).

Montreuil, le 9 mai 2018


Télécharger cette motion au format PDF :

Moition de soutien étudiant.e.s de Nanterre

Communiqué de presse des étudiant.es mobilisé.es de Nanterre
Suite à la décision de l’Université de maintenir les partiels dans des sites délocalisés :

Communiqué de presse étudiants mobilisés de Nanterre

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip