bandeau
Imprimer Imprimer

Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué de presse intersyndical : Police Municipale en colère

Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, FA-FPT, UNSA et du SNPM-CFTC se sont retrouvées le 18 mars pour préparer ensemble les actions à tenir pour parvenir à l’aboutissement des revendications des policiers municipaux.

Elles ont constaté l’absence de réponse du gouvernement sur les revendications qu’elles avaient exprimées le 20 janvier dernier. Elles constatent avec colère le peu de cas qui est fait de leurs revendications et condamnent l’incorrection du cabinet de Monsieur MARLEIX qui ne daigne même pas répondre officiellement contrairement aux engagements qu’il avait pourtant pris.

Par ailleurs elles constatent avec amertume la réponse de l’AMF qui tout en émettant des réserves sur le transfert de nouvelles compétences de l’Etat vers les Collectivités Territoriales, refuse catégoriquement d’envisager une quelconque avancée sur le volet social revendiqué par les Policiers Municipaux.

Par ailleurs, l’Intersyndicale constate la rupture d’égalité des citoyens face aux problèmes de sécurité quotidienne qui progressivement se renforce de par le désengagement de l’Etat dans la réalisation de ses missions. Les collectivités se doivent d’y pourvoir et ne peuvent le faire qu’en fonction de leur richesse entrainant ainsi de fortes disparités territoriales.

La détermination de l’Intersyndicale ne peut qu’être renforcée par ce mépris fait à la profession. Elle maintien donc les mobilisations prévues et a donc préparé activement les premières actions prévues à partir du 1er avril prochain.

L’intersyndicale revendique :
- La revalorisation des carrières des agents de la catégorie C
- La prise en compte de la pénibilité et de la dangerosité pour les salariés de cette filière
- L’attribution obligatoire de l’ISF au taux maximum pour tous et sa prise en compte dans le calcul de la retraite

L’Intersyndicale proposera aux Policiers Municipaux :
- Des actions visuelles notamment au travers d’apposition de message destinés à informer la population sur les véhicules de service ainsi que la distributions de tracts pour exposer leurs difficultés face au transfert progressif des missions de l’Etat vers la police municipale sans aucune compensation.
- Elle cessera tous les mardis du mois d’avril de répondre aux sollicitations des services de l’Etat pour ne plus pallier aux carences de celui-ci.

Les organisations syndicales composant l’Intersyndicale entendent se donner les moyens de peser dans le rapport de force qui s’engage avec l’Etat et mobiliseront toutes leurs équipes pour faire front


Télécharger ce communiqué au format PDF :

Communiqué de presse
Tract intersyndical

Mentions légales -  Site réalisé sous Spip