1111
  • Article publié le 6 mars 2019
  • /
  • 97 visites

8 mars I Conférence de presse de l’UD de la Sarthe

Le 8 mars, la CGT appelle à des initiatives dans les entreprises. Appels à la grève, dépôt des cahiers revendicatifs, actions spectaculaires, remise de pétitions, heures d’information syndicale à 15H40, heure à partir de laquelle les femmes ne sont plus rémunérés compte-tenu de l’écart salarial entre les femmes et les hommes…. La CGT appelle à tout mettre en oeuvre
pour gagner l’égalité !

L’Union Départementale organise une conférence de presse : le vendredi 8 mars dans les locaux du Centre Hospitalier du MANS à 14h30. Sur les métiers, les conditions de travail et la pénibilité pour les personnels de la société de nettoyage ONET et les personnels soignants de l’Hôpital du Mans.

La moitié des salarié-e-s sont des femmes. Elles subissent des différences de rémunérations pouvant aller jusqu’à 27 %. Elles sont touchées par la précarité et le temps partiel, le chômage plus que les hommes. Leurs carrières sont plus souvent plafonnées, bloquées… ce qui se traduit par des retraites inférieures de 42 %. La CGT, en combattant ces discriminations, travaille aussi à une culture d’égalité entre les femmes et les hommes. De la formation à la vie professionnelle ou en société, les stéréotypes renforcent les inégalités. Les repères revendicatifs de la CGT dans tous les domaines prennent en compte ces besoins d’évolution des droits humains.
Les femmes sont ingénieures, techniciennes, ouvrières, employées ou cadres. Elles font le même travail que les hommes mais avec un salaire inférieur.
Que nous soyons des Brésiliennes, des Espagnoles, des Iraniennes, des Argentines, des Polonaises, des In-diennes, des Etats-Uniennes, nous sommes solidaires, partout dans le monde, de toutes les femmes qui luttent contre les réactionnaires et conservateurs au pouvoir.

Les revendications de la cgt :
 Combattre les violences sexistes et sexuelles au travail et gagner des mesures de prévention .
 Accompagner la réintégration des femmes après leurs congés maternité et/ou parental.
 Obtenir le rapport de situation comparée pour une réelle étude des inégalités femmes/hommes et ouvrir les négociations pour un protocole d’accord.
 Remettre à niveau les notes des femmes ayant subi un gel de note liée à la maternité. - Favoriser un déroulement de carrière complet (note et échelon maximal) pour les femmes en âge de départ à la retraite. - Maintenir les RTT pour les femmes en congés de maternité en référence au texte sur l’égalité professionnelle de mars 2013.
 Défendre le planning familial, l’IVG et sa prise en charge.
 Lutter contre les inégalités salariales par rapport à la précarité des contractuels.

Documents joints

1 8 mars I UD de la Sarthe pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20