1111
  • Article publié le 15 décembre 2017
  • /
  • 17 visites

Conseil départemental de la Haute-Garonne | Dialogue social et répression ! Oui aux libertés syndicales !

Le Syndicat CGT CD 31, réuni en Assemblée Générale le 6 décembre 2017 décide d’une motion relative au traitement réservé à ses représentants et militants syndicaux dans notre collectivité !

Depuis l’arrivée de la nouvelle assemblée départementale le 1er avril 2015, le président Méric avait voulu marquer son mandat par le dialogue et notamment avec les représentants du personnel !

Un an après : le 12 avril 2016, les CRS sont dans la cour du Conseil Départemental !

Du jamais vu au CD !!

Depuis, en juillet 2017, la secrétaire générale CGT a fait l’objet d’une menace de sanction et entretemps une camarade du syndicat a fait l’objet d’intimidation au prétexte qu’elle mène trop bien son activité syndicale auprès des agents.

Le Syndicat CGT CD 31 refuse que ses représentants et militants :
· Soient sanctionnés dans leur évolution de carrière à travers l’entretien professionnel,
· Fassent l’objet d’intimidation dans l’exercice de leur mandat syndical,
· Soient menacés de sanction,
· Soient empêchés par leur hiérarchie d’exercer leur activité syndicale.

Le Syndicat CGT CD 31 exige que notre collectivité cesse d’utiliser les attaques envers les représentants syndicaux pour museler l’expression syndicale.

Nous le savons, la répression syndicale reste un des moyens patronaux pour freiner le développement du syndicalisme.

La CGT ne laissera pas faire et prendra ses responsabilités comme elle l’a
toujours fait !

Plus largement, le Syndicat CGT CD 31 exige que les élus de notre collectivité respectent le travail syndical et les représentants du personnel, tant au sein des instances paritaires (CAP, CT, CHSCT, Commission de réforme), que dans les relations quotidiennes.

Pour la CGT, porter atteinte à un militant de la CGT c’est porter atteinte à toute la CGT. Lutter contre la criminalisation de l’action syndicale c’est lutter pour le progrès social et la CGT répondra toujours présente dans ce combat.

Télécharger le tract au format PD :

Conseil départemental de la Haute-Garonne | Dialogue social et répression ! Oui aux libertés syndicales !


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20