1111
  • Article publié le 11 février 2013
  • /
  • 189 visites

Répression syndicale : la bataille continue chez Seine Ouest Habitat

Au lieu d’écouter nos arguments, la Direction de Seine Ouest Habitat a choisi de faire monter la pression en adressant un courrier au personnel de l’OPH expliquant que Monsieur Abdel Nasser Khaled aurait pris seul l’initiative d’une manifestation pour défendre ses intérêts personnels.

Le rassemblement du 10 janvier 2013 en soutien à notre camarade Abdel Nasser Khaled, délégué syndical CGT, a permis d’exprimer notre indignation de la demande de révocation auprès du Conseil de discipline, prévue le 14 Février, face aux procédés de son employeur l’OPH Seine Ouest Habitat. Cette manifestation a eu un grand impact auprès des personnels de l’OPH puisque près de 70 personnes, agents des OPH, des syndiqués CGT et de différents Offices HLM, des Hauts de Seine et de toute la France, étaient présents devant le siège de l’OPH pour réclamer le retrait de la demande de révocation et de l’ensemble des sanctions en cours contre notre camarade. Lors des élections du 19 janvier 2012, 93% du personnel a participé au scrutin, notre camarade Abdel Nasser Khaled a été élu par le personnel avec 44,6 % des voix. La note interne au personnel vise à discréditer l’action de cet élu CGT qui a un soutien important dans le personnel, y compris lors de la manifestation. Pour la direction l’OPH Seine Ouest Habitat la CGT n’est pas la bienvenue depuis la création du syndicat dans l’entreprise.

Elle refuse d’appliqué la loi sur la désignation d’un administrateur des salariés présenté par la CGT pour le Conseil d’administration de Seine-Ouest Habitat. Chez ces gens-là, on n’aime pas beaucoup la CGT car ils le savent bien, la CGT est efficace et résolument au coté des salariés !

Non, Monsieur le Directeur Général, notre camarade Abdel Nasser Khaled n’a jamais réagi seul, mais au contraire a suivi une démarche collective de son syndicat, en lien avec la Fédération des Services Publics, du Collectif logement de la fédération avec le soutien de la confédération, qui ont décidé de mener une action collective et d’en aviser tous les syndicats notamment ceux des Offices HLM de toute la France.

Devant l’obstination de cette Direction qui ne veut rien entendre et qui ne respecte en rien nos droits syndicaux,

Un nouveau rassemblement de soutien et d’indignation
devant la Mairie de Meudon est prévu :
Le Mardi 12 Février 2013 à partir de 13 h 00

Télécharger au format PDF

Tract
Communiqué de presse

Documents joints

1 Communiqué de presse pdf

2 Tract pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20