1111

Evolution de carrière

  • Article publié le 5 janvier 2017
  • /
  • 30 visites

L’avancement d’échelon

L’avancement d’échelon correspond à une évolution dans le même grade, avec une augmentation de traitement indiciaire, et n’a aucune incidence sur les fonctions exercées. Pour chaque cadre d’emplois, le statut particulier divise chaque grade en un certain nombre d’échelons et fixe les durées minimale et maximale d’avancement.
Il peut avoir lieu selon différentes modalités : à l’ancienneté maximale, à l’ancienneté minimale ou à une ancienneté intermédiaire, c’est-à-dire à une date comprise entre celle de l’avancement à l’ancienneté minimale et celle de l’avancement à l’ancienneté maximale.

Il est fonction à la fois de critères liés à l’ancienneté et à la valeur professionnelle, et a lieu de façon continue d’un échelon à l’échelon immédiatement supérieur, ce qui exclut toute possibilité de saut d’échelons (art. 78 loi n°84-53 du 26 janvier 1984).
Il est prononcé par l’autorité territoriale et, pour les avancements à une ancienneté autre que l’ancienneté maximale, après avis de la commission administrative paritaire compétente, réunie en formation restreinte ; il fait l’objet d’un arrêté individuel. Cet arrêté ne fait pas partie des actes devant obligatoirement être transmis au représentant de l’Etat pour contrôle de légalité.

Propositions CGT

L’avancement d’échelon est basé sur l’ancienneté et non sur le mérite.
Il s’effectue au minimum, ce qui entraîne la suppression de l’avancement maximum.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20