1111
  • Article publié le 18 novembre 2013
  • /
  • 95 visites

La pétition de l’intersyndicale du CNFPT

Pour la défense et le développement du service public de formation professionnelle
Pour l’amélioration des conditions de travail des agents du CNFPT
Depuis plusieurs mois, les syndicats internes du CNFPT sont mobilisés pour l’amélioration des conditions de travail des agents et la qualité du service public de formation professionnelle qui lui est lié.

Après les échanges entre les organisations syndicales et le président de l’établissement, François DELUGA, l’intersyndicale a fait le constat de l’absence de mesures concrètes pour répondre aux préoccupations dont elle est porteuse.

Au cours de plusieurs Conseils Régionaux d’Orientation, ce même constat a été établi :
-  Que ce soit sur les nouvelles règles de remboursement de frais de transport qui pénalisent les agents des collectivités locales et dont les problèmes informatiques ont provoqué des retards importants dans les remboursements
-  Que ce soit sur la dématérialisation du catalogue avec de nombreux problèmes techniques qui complique la recherche d’un stage et pénalise les agents les plus éloignés de l’outil informatique
-  Que ce soit sur l’offre de formation qui privilégie la standardisation technique au détriment des valeurs de service public
-  Que ce soit sur le projet d’inscriptions en ligne qui a connu de nombreux reports et bugs informatiques
-  Que ce soit sur les ratios comptables de remplissage des stages qui affectent la qualité pédagogique des formations
-  Que ce soit sur la préparation aux concours qui concentre un grand nombre d’insatisfactions
-  Que ce soit sur la cohérence de la politique de formation du CNFPT difficilement comprise par ses usagers, agents et collectivités, à travers la façon dont elle est conçue et mise en œuvre
-  Que ce soit sur le lancement simultané et précipité de projets complexes
-  Que ce soit sur certaines pratiques managériales internes peu respectueuses des agents et des collectifs de travail
-  Que ce soit, enfin, sur le décalage entre les discours de communication et la réalité vécue par le personnel et les usagers.

Pour les agents du CNFPT, comme pour les usagers de l’établissement, une même exigence s’impose : donner les moyens et déterminer une méthode de mise en œuvre du service public de formation professionnelle pour en garantir la qualité.

Le CNFPT est indispensable à l’évolution de la fonction publique territoriale et de ses missions. Il est l’outil de tous les fonctionnaires territoriaux au service de leur statut, de leur carrière et de leur formation professionnelle, tout au long de leur vie.

C’est pourquoi l’intersyndicale a décidé de lancer une pétition qui lie ces deux nécessités : la défense et le développement du service public de la formation professionnelle et l’amélioration des conditions de travail des agents de l’établissement.

Elle fera état des premiers résultats de la pétition lors du Conseil d’administration du 6 novembre prochain et remettra l’ensemble des signatures au président DELUGA à l’occasion des ETS les 4 et 5 décembre.

Pétition au format PDF
Pétition en format Word

Documents joints

1 Pétition au format PDF pdf

2 Pétition en format Word doc



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20