1111

Protection sociale complémentaire

  • Article publié le 2 janvier 2020
  • /
  • 367 visites

Préfon | Courrier CGT Fontion publique à Atlantico

M. Jean-Sébastien Ferjou, Directeur de publication d’Atlantico

Monsieur,

Nous espérons ne pas trop vous surprendre en vous indiquant que nous ne sommes pas des lecteurs réguliers d’Atlantico.

C’est donc passé un certain délai, et dans le contexte que vous connaissez de fort débat public sur les retraites, que notre attention a été attirée sur un article publié par Atlantico le 17 mars 2018.

Signé Jean-Marc Sylvestre, cet article s’intitule « Prefon, les secrets de la pépite fiscale inventée par la CGT pour aider les fonctionnaires à améliorer la retraite par répartition ». Il développe la thèse selon laquelle la Préfon, système de retraite complémentaire par capitalisation, aurait été initiée par la CGT et le Parti communiste français.

Or, cette thèse est totalement erronée. Non seulement, notre organisation n’a pas initié la Préfon mais elle s’est même opposée à sa création lors des débats menés entre les syndicats de fonctionnaires préalablement à sa mise en place. Une simple consultation du site de la Préfon1 vous permettra de vérifier que cet organisme a été créé en 1964 par la CFDT, FO, la CGC, la CFTC et une association de hauts fonctionnaires. La CGT ne s’est pas non plus associée à sa gestion depuis 1964.
Refusant d’imaginer qu’il puisse s’agir d’une opération consciente de désinformation, nous vous épargnons nos réflexions quant aux méthodes de documentation ayant pu conduire à une telle bévue.

Nous vous prions donc dans les meilleurs délais de rectifier les informations erronées figurant dans l’article cité ci-dessus.

Nous vous adressons, Monsieur, nos sincères salutations.

Pour la CGT Fonction Publique,
Baptiste TALBOT


1 https://www.prefon-retraite.fr/public/L-association-Prefon



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20