1111

Communiqués, déclarations, cptes rendus, interventions CGT

  • Article publié le 23 janvier 2020
  • /
  • 156 visites

Communiqué CNFPT CGT, FO et Sud (67) | Stop aux mensonges et aux entourloupes. La réforme des retraites de Macron, c’est la retraite à 65 ans voire 67 ans ! Retrait de la retraite par points

Le journal Le Monde (daté du 21 janvier) nous informe :
« Une étude d’impact de la réforme rédigée par le gouvernement et annexée au projet de loi (…) repose sur le raisonnement selon lequel l’âge d’équilibre serait de 65 ans pour les personnes nées en 1975. (…) Il est susceptible de se rapprocher de 67 ans », « L’âge d’équilibre est un autre nom de l’âge pivot ».

En clair l’âge de départ à la retraite, ce sera 65 ans voire 67 ans. C’est encore pire que « l’âge pivot » à 64 ans !

Dans ces conditions : qui peut croire le gouvernement Macron quand il dit qu’il est à l’écoute de la population ? Qui peut croire la CFDT quand elle déclare qu’elle a obtenu des avancées positives pour les salariés dans les négociations ?

La réforme des retraites par points qui passe au conseil des ministres demain maintient l’intégralité des mesures réactionnaires :
-  Allongement de l’âge de départ à la retraite. Le mot « âge pivot » a été remplacé par le mot « âge d’équilibre » mais la réalité est la même.
-  Baisse du montant des pensions avec la disparition du calcul du 75% sur les 6 derniers mois pour les fonctionnaires
-  Condamnation des jeunes – nos enfants et nos petits enfants- à la précarité à vie et à travailler sans jamais avoir de retraite

L’intersyndicale CGT-FO-SUD appelle les agents à se mettre en grève et a participé aux manifestations vendredi 24 janvier.

Ni amendable, ni négociable : RETRAIT de la retraite par points.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20