1111
  • Article publié le 12 décembre 2012
  • /
  • 422 visites

4 pages CGT Services publics et Santé et action sociale | L’assurance d’une retraite décente pour toutes et tous, c’est possible !

La retraite est un élément de progrès social, c’est un droit fondamental
de pouvoir prendre sa retraite en bonne santé avec une pension décente. Les actifs doivent pouvoir bénéficier des mêmes droits
et ils doivent savoir ce qu’ils auront à la retraite : les prestations retraites
doivent être définies.

Les récentes réformes ont mis à mal notre système à prestations défi nies
et notre système solidaire par répartition (les actifs paient pour les retraitées en constituant leur propres droits).

Si le nombre de retraité-es augmente, la productivité du travail augmente
aussi. Les bénéfices accumulés des grandes entreprises atteignent des
niveaux jamais égalés ! Mais les patrons ne veulent pas mettre un euro
de plus pour la protection sociale. Ils préfèrent paupériser les retraité-es, et sacrifier les jeunes sur l’autel du profit et de la capitalisation.

Pourtant, l’histoire et la crise financière ont montré le caractère très aléatoire des placements financiers. Nous ne pouvons plus laisser dire à ceux qui ont le pouvoir financier qu’il n’est pas possible de développer la protection sociale solidaire !

Suite à la conférence sociale qui s’est tenue début juillet, le gouvernement doit engager, au printemps 2013, une concertation avec les organisations syndicales et les représentants du patronat, avec l’objectif d’une réforme législative en novembre 2013.

La CGT fait des propositions durables et fiables pour assurer le
financement des retraites dans un système solidaire par répartition à
prestations défi nies : mener une autre politique de l’emploi et des salaires
pour augmenter les cotisations, réformer la fiscalisation des entreprises en
fonction de leurs profits, soumettre à contribution tous les produits financiers et tous les éléments de rémunération.

La CGT revendique un socle commun des droits des salarié-es :
- un départ à partir de 60 ans, et un départ anticipé avant cet âge en
reconnaissance des métiers pénibles.
- un départ avec 75 % du traitement des six derniers mois dans la fonction publique.
- un minimum garanti basé sur le SMIC.
- des pensions indexées sur les salaires.

Ne lâchons rien, la bataille pour la retraite n’est pas terminée.
Soyons toutes et tous dans l’action pour imposer des solutions durables.

4 pages spécial retraite Fonction publique - déc. 2012
Format A4
4 pages spécial retraite Fonction publique - déc. 2012
Format A3


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20