1111
  • Article publié le 17 février 2020
  • /
  • 220 visites

Retraite : le système actuel réduit les inégalités !

La livraison de Février 2020 d’INSEE première nous offre une photographie de l’état des revenus des retraités d’aujourd’hui (partis en 2013 en retraite). Instructif, cette publication confirme nos analyses.

L’étude a analysé les évolutions de niveau de vie au moment du départ en retraite. Choisissant des retraités partis en retraite en 2013, l’INSEE a pu comparer leur situation en 2010 trois ans avant leur départ et en 2016 trois ans après.

Sans entrer ici dans les détails de l’étude disponible sur le site de l’INSEE, on peut en faire ressortir les enseignements suivants :
Globalement, les retraités partis en 2013 perdent du niveau de vie entre 2010 et 2016, mais cette perte est plus ou moins forte en fonction de la situation sociale.
Ainsi l’étude prouve que le système actuel de retraite (certes imparfait) atténue les inégalités sociales : parmi les personnes partis à la retraite en 2013, 10% étaient en situation de pauvreté en 2010, ils ne sont « plus que » 7% en 2016. C’est encore trop mais cela prouve l’effet redistributif du système actuel.

Pour une minorité des retraités de 2013 (32%) le passage à la retraite va même se traduire par une amélioration durable du niveau de vie qui dépasse les 10%. La bonne nouvelle : il s’agit de la catégorie de personnes aux ressources les plus faibles les années précédents le départ en retraite.

Alors que pour les plus aisés, le passage à la retraite se traduit par une baisse du niveau de vie de 27%. Ce n’est pas une bonne nouvelle, mais cela traduit la situation inégalitaire à la veille du départ en retraite. En effet, parmi les retraités partis en 2013, 85% des salariés les plus aisés percevaient un revenu du travail en 2010, contre seulement 37% des plus pauvres.

Situation inégalitaire qui est corrigée par le système de retraite actuel, puisque l’écart de niveau de vie entre les 10% les plus riches et les 10% les plus pauvres se réduit après le passage à la retraite. Très peu de personnes basculent dans la pauvreté du fait du passage à la retraite.

C’est ce système par répartition, qui atténue les inégalités sociales, que veut liquider Macron.
Le système de retraite à point est d’une tout autre logique, puisque chaque période de la vie active, travaillée ou non, précarisée ou non, à temps partiel ou non entrera en ligne de compte.
Le système à point reproduira en les aggravant les inégalités de carrière, de situation sociale et professionnelle.

Comme si il était de la responsabilité individuelle des jeunes de ne pas réussir à avoir une situation professionnelle stable, des femmes d’être moins payées que les hommes et de devoir interrompre leur carrière, des plus anciens d’être mis dehors des années avant la retraite !

Documents joints

1 INSEE_niveau_de_vie_retraites pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20