1111

Recrutement

  • Article publié le 5 janvier 2017
  • /
  • 17 visites

Obtention de niveau de diplôme ou de diplôme

Etat des lieux

La reconnaissance de l’expérience professionnelle (REP) permet l’accès à un concours en reconnaissant, par équivalence, l’expérience professionnelle correspondant à un diplôme.

Ce dispositif existe déjà partiellement dans la fonction publique par les formes de reconnaissance de l’expérience professionnelle que constitue l’équivalence de titres ou diplômes requis pour se porter candidat à certains concours (3e concours, concours réservés, loi de résorption de l’emploi précaire du 3 janvier 2001).

La REP peut être utilisée pour valider certains modules de formation obligatoire.

La validation des acquis de l’expérience est issue de la loi du 17 janvier 2002 dite de modernisation sociale.

La VAE permet à toute personne engagée dans la vie active depuis au moins trois ans de faire reconnaître les compétences acquises par son expérience en vue d’obtenir, tout ou partie, d’un titre, diplôme ou certificat de qualification en rapport direct avec l’expérience détenue.

La VAE prend en compte les compétences professionnelles acquises au travers d’activités salariées, non salariées ou bénévoles en rapport direct avec le contenu du titre ou diplôme visé.

Le jury de validation peut accorder la totalité de la certification. Lorsqu’il ne peut délivrer la totalité du diplôme, il indique au candidat les possibilités qui s’offrent à lui pour obtenir les unités manquantes.

Tous les diplômes inscrits dans le répertoire national des certifications professionnelles sont concernés par le dispositif de VAE.

Propositions CGT

La REP doit donner lieu à des équivalences de diplômes pour passer des concours. En aucun cas, elle ne doit conduire à l’exemption d’épreuves.

Chaque équivalence de diplômes doit être proposée par une commission ad hoc et validée par la CAP concernée.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20