1111

Actualité

  • Article publié le 17 octobre 2019
  • /
  • 163 visites

17 octobre 2019 | Journée mondiale du refus de la misère autour des droits de l’enfant

Déclaration de la CGT

Comme chaque année, la CGT sera avec ATD Quart Monde, avec de nombreuses associations et syndicats dans l’action pour le refus de la misère.

Cette année, il s’agit du 30ème anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant.

Cette journée du 17 octobre sera l’occasion, pour tous, d’agir pour leurs droits.
La CGT rappelle que, en France, 1 enfant sur 5 est en situation de pauvreté.
Pour nombre d’entre eux il nous faut agir afin qu’ils puissent bénéficier :
- d’un droit au logement décent ;
- d’un droit à la santé et à la prévention ;
- d’un droit à l’éducation qui ne soit plus une école de l’échec, comme c’est trop souvent le cas ;
- d’un droit aux vacances alors qu’1 enfant sur 2 en est privé chaque année.
Les moyens existent largement pour répondre à ces attentes dans notre pays, mais les richesses créées ne vont à l’essentiel qu’à la concentration du capital et du patrimoine des plus riches.

0,01% d’entre eux ont bénéficié d’1,25 milliards d’€ de cadeaux de la part du Gouvernement.

Avec la CGT, nombreux sont les économistes, les chercheurs qui affirment que ces inégalités sont sources de tensions, de guerre et menacent l’écosystème de notre planète.

Ce qu’il nous faut pour éradiquer la pauvreté c’est bien la volonté politique d’une autre répartition des richesses. En cela, les mobilisations syndicales et les propositions alternatives y participent.

Agir tous les jours pour des augmentations de salaires, de pensions et des minimas sociaux, agir pour une relance industrielle, le développement des services publics, agir pour la réduction du temps de travail et la création d’emploi stable ; tels sont les enjeux que la CGT souhaite relever avec l’ensemble des salariés dans l’unité syndicale et associative la plus large.

Montreuil, le 16 octobre 2019



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20