1111

Actualité

  • Article publié le 3 février 2022
  • /
  • 220 visites

CGT | Communiqué de presse : Précarité et radiations : les vraies armes du gouvernement

Les derniers chiffres du chômage viennent d’être publiés.

Alors que le monde du travail subi de plein fouet les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, le gouvernement affiche une baisse du chômage avec une présentation tronquée des chiffes de l’emploi. C’est une stratégie orchestrée de chasse et de culpabilisation des chômeurs.

Sur ce trimestre, la baisse du chômage de 6,2 % observée par Pôle Emploi ne concerne que la catégorie A. Cela ne signifie aucunement que les chômeurs de cette catégorie aient trouvé ou retrouvé un emploi durable et de qualité.

Si on observe l’évolution de la catégorie C, les chiffres traduisent une hausse des demandeurs sur le dernier trimestre (+1,5%), sur l’année (+8,6%).

La réalité des chiffres du chômage ce n’est pas un retour à l’emploi mais une confirmation et une explosion de la précarité.

Et, ce sont précisément sur ces travailleuses et travailleurs précaires des catégories B et C que pèse particulièrement la toute récente réforme de l’assurance chômage, avec la réduction de leurs allocations.

Le renforcement des injonctions d’accepter n’importe quel emploi, y compris de répondre à des offres sans distinction et parfois illégales, fait exploser les chiffres de radiations (+19% sur le trimestre et 44% sur un an).

Cela s’inscrit dans la volonté de faire disparaître, dans le halo du chômage, des centaines de milliers de travailleurs et travailleuses. Les chiffres ne disent pas combien ont été ainsi effacés des statistiques ?

En grève depuis le 1er février, à l’appel de tous les syndicats, les agents de Pôle Emploi dénoncent non seulement leurs conditions de travail et de rémunération largement dégradées mais revendiquent aussi l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage. Ils et elles contestent cette politique anti-chômeurs et exigent la mise en oeuvre d’une véritable politique de l’emploi adossée à un service public de l’emploi et basée sur la justice sociale.

Montreuil, le 2 février 2022

Documents joints

1 cgt_precarite_et_radiation pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20