1111

Actualité

  • Article publié le 7 février 2019
  • /
  • 281 visites

Communiqué FDSP-CGT | Dans l’action pour la satisfaction des revendications !

Réunie le 6 février 2019, la Commission exécutive fédérale a débattu de la situation revendicative.

Concernant la situation au Venezuela, la Fédération dénonce l’appui du gouvernement français à la tentative de coup d’État et l’alignement de la France sur l’impérialisme américain. La direction fédérale affirme son attachement au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

S’agissant de la situation revendicative en France, la Fédération condamne la répression policière du mouvement social, répression particulièrement violente qui vise à empêcher l’expression des revendications. Elle s’élève contre le projet de loi liberticide visant à restreindre le droit fondamental de manifestation et appelle à amplifier la mobilisation contre cette menace d’une gravissime régression. La Fédération appelle à agir pour l’interdiction des lanceurs de balles de défense, armes qui, chaque semaine, font de nouvelles victimes et entraînent des mutilations à vie.

La Fédération estime que la journée du 5 février a marqué une étape significative dans le processus de lutte et la convergence d’action et de revendication de toutes celles et ceux qui luttent, qu’elles et ils soient travailleurs en lutte avec leurs syndicats, gilets jaunes, jeunes, privés d’emploi, gilets roses, retraités. Le meilleur moyen d’affirmer notre attachement au droit de manifester, c’est d’être toujours plus nombreux dans la rue pour porter les revendications.

La Fédération appelle à continuer d’agir en ce sens, notamment dans le cadre des mardis de l’urgence sociale décidés par le Comité confédéral national de la CGT, en organisant des assemblées générales pour débattre avec nos collègues de la situation, en proposant la syndicalisation CGT, en faisant remplir les cahiers d’expression populaire, en faisant signer la pétition unitaire sur l’augmentation des salaires dans la Fonction publique, en participant aux initiatives de lutte et de déploiement organisées par nos structures interprofessionnelles et aux convergences organisées avec les gilets jaunes sur les revendications communes.

La Fédération appelle à réussir un grand 8 mars – journée internationale de lutte pour les droits de femmes - pour l’égalité professionnelle femmes hommes et à construire le nouveau temps fort interprofessionnel décidé par le CCN pour la mi-mars. Elle appelle enfin à préparer la nécessaire mobilisation la plus unitaire possible dans la Fonction publique, pour l’avenir des missions, pour exiger la fin de l’austérité salariale et mettre un coup d’arrêt au projet gouvernemental de destruction des principaux fondements du Statut des fonctionnaires contenu dans le futur projet de loi Fonction publique.

Montreuil, le 7 février 2019

Contact presse : 01 55 82 88 20



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20