1111

Actualité

  • Article publié le 2 juin 2022
  • /
  • 203 visites

INDECOSA-CGT | Transports publics : INDECOSA-CGT appelle le gouvernement à suivre, dès cet été, le modèle de démocratisation adopté en Allemagne

Communiqué.

Pour inciter les voyageurs à privilégier les transports en commun, l’Allemagne va proposer, à partir du 1er juin, un abonnement mensuel à seulement neuf euros par mois (avec totale gratuité pour les enfants de moins de 6 ans).

La mesure est prévue pour durer trois mois, jusqu’à fin août. Les touristes aussi peuvent y avoir accès. Ce ticket à 9 euros donne accès à tous les transports publics de proximité (trains régionaux et transports en commun urbains) mais pas aux trains grande vitesse. Cette mesure permettra de voyager dans toute l’Allemagne.

Cette mesure – dont le coût est estimé à 2,5 milliards d’euros en Allemagne qui compte 83 millions d’habitants contre 67 en France – revêt plusieurs avantages qui nous amènent à préconiser l’adoption d’un système comparable en France :

• Au moment où l’ensemble de la population française subit une hausse de l’inflation de 5% et est confrontée à une hausse importante du prix des carburants, une telle mesure serait particulièrement bienvenue et appréciée. Elle aurait vocation à s’inscrire dans le programme de lutte contre l’inflation que le gouvernement souhaite mettre en place et dont le principe – même si les modalités restent à discuter – est soutenu par l’ensemble des forces associatives, syndicales et politiques.

• Cette mesure contribuerait à la démocratisation de l’accès au transport, durant la période estivale, et permettrait au plus grand nombre – sans critère d’âge ou de nationalité - de se déplacer dans l’ensemble du pays à coût réduit.

• Elle favoriserait l’activité touristique qui a tant souffert de la crise sanitaire et permettrait particulièrement aux familles des classes populaires et modestes d’accéder à des sites naturels (mer, montagne, campagne …) à coût accessible et de manière répétée durant plusieurs mois.

• Elle contribuerait fortement à la réduction de consommation d’énergie et de pétrole importé à un coût devenu prohibitif. Elle aurait donc des retombées positives sur le plan écologique puisque l’usage des transports en commun, plutôt que la voiture, permettrait de limiter les émissions du CO2.

• Elle serait de nature à rencontrer un grand succès (en Allemagne, 200 000 billets à 9 euros ont déjà été vendus en 3 jours).

INDECOSA-CGT appelle donc le gouvernement et l’ensemble des forces politiques, associatives et syndicales à soutenir le principe d’un abonnement mensuel (avec gratuité pour les jeunes enfants) à tarif réduit permettant d’accéder à tous les transports publics terrestres (à l’exception des trains à grande vitesse) pour une durée de plusieurs mois durant la période estivale. A l’issue de cette période, un bilan – ouvert à la participation de l’ensemble des parties prenantes – serait à engager afin d’évaluer de manière précise les avantages et bénéfices retirés au regard de l’intérêt général.

Montreuil, le 1er juin 2022

Lien repères revendicatifs - Fiche 29
https://analyses-propositions.cgt.fr/sites/analyses-propositions.cgt.fr/files/2020-12/RR%202020_compressed.pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20