1111

Actualité

  • Article publié le 24 avril 2019
  • /
  • 1494 visites

Notre Dame de Paris I Communiqué du syndicat CGT des agents du Département du Morbihan

Participation du Département à la reconstruction de Notre-Dame-De-Paris
« Le service public est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas »

Le syndicat CGT des agents du Département du Morbihan a appris par voie de presse que le Président du Conseil départemental souhaitait faire voter lors de la prochaine session départementale, une enveloppe d’un million d’euros destinée au financement des travaux de rénovation de la cathédrale Notre Dame-De-Paris.
Cette initiative de l’exécutif départemental intervient dans un contexte de dégradation des conditions de travail des agents départementaux, et donc du service public, dues notamment à la suppression, ces dernières années, de 250 postes : fermeture de 11 centres d’entretien des routes départementales, suppression de 20 postes dans les centres médico-sociaux, suppression de 10 postes d’agent de maintenance dans les collèges publics, non-remplacement des départs à la retraite…

Le syndicat CGT est donc très étonné qu’un million d’euros soit disponible en quelques jours alors que sont imposées aux agents des coupes budgétaires sans précédent. Que les pompiers du SDIS doivent revendiquer des semaines, avec menaces de sanctions disciplinaires à la clé, pour obtenir des postes supplémentaires, vient illustrer un « deux poids, deux mesures » dans la gestion des deniers publics.

La CGT souhaite rappeler que le service public est d’abord un investissement et non un coût. Le service public est un patrimoine national, immatériel certes, mais qui appartient à tous les français et morbihannais quelques soient leur niveau de revenus.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20