1111

Actualité

  • Article publié le 9 juin 2020
  • /
  • 200 visites

Revaloriser les salaires, une priorité pour éviter une crise sociale (tract interprofessionnel CGT)

La CGT exige :

  • la déclaration de catastrophe sanitaire par le gouvernement, mettant ainsi le secteur des assurances à contribution ;
  • le maintien des rémunérations à 100 % pour les salariés malgré le chômage partiel ;
  • un engagement du gouvernement à une revalorisation significative du Smic et de l’ensemble des rémunérations immédiatement, la CGT réaffirmant sa revendication d’un Smic à 1 800 € ;
  • des facilités accordées aux ménages rencontrant des difficultés liées à la crise pour différer le paiement des factures de services nécessaires à la vie quotidienne ;
  • une injonction aux banques de reporter les mensualités des crédits, et ce sans pénalité financière ;
  • des dispositions spécifiques auprès des bailleurs sociaux pour suspendre le paiement des loyers lorsque cela est nécessaire.

La confiance, si souvent évoquée par celles et ceux qui nous dirigent, ne se construira que dans une profonde justice sociale.
Vivre dignement, à l’entreprise et dans la cité, nécessite une amélioration significative des revenus des salariés et de leur famille.

Tract en pièce jointe



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20