1111
  • Article publié le 13 juin 2017
  • /
  • 202 visites

Cahier de revendication de la lecture publique

Enjeux des politiques culturelles :

Place de la lecture publique dans la fonction publique territoriale ?

Les réformes territoriales (RGPP, MAPTAM, NOTRe) ou « l’invisibilité » des politiques culturelles ?

Souvent incluse dans le vaste champ du patrimoine, « les bibliothèques » ou le livre (terme obsolète ?) bénéficient très largement moins d’un débat public que l’éducation artistique notamment.

Et ce malgré l’importance de ce premier vecteur d’intégration et de citoyenneté. En terme d’effectifs des équipements aux agents et de rayonnement sur tout le territoire, la lecture publique reste le principal service public de proximité.

Quel échelon, quelle répartition de ces compétences ?

La « valse » de la compétence culture au fil des réformes territoriales successives démontre la nécessité de l’aborder à tous les échelons.
Il n’existe pas aujourd’hui un modèle en matière de politiques culturelles, par ailleurs, la clause générale de compétence maintenue (pour les communes uniquement depuis 2015) en est bien la preuve.

Les régions détiennent la compétence « culture » incluant les bibliothèques.
Les départements détiennent également la compétence « culture » incluant les bibliothèques département de prêt.
Les communes et EPCI, eux aussi détiennent très souvent la compétence « culture » incluant les bibliothèques communales et municipales.
De même, le statut à part du « Grand Paris » et de quelques les établissements publics (ex:EPCC Livre et lecture en Bretagne.)
L’État conserve sa compétence globale « culture » au sein de la Direction du Service du livre et de la lecture / ministère de la Culture et de la Communication (DGD dotation générale de décentralisation aux collectivités territoriales et à la péréquation des ressources fiscales, ex : circulaire d’avril 2016 d’aide à l’extension des horaires d’ouverture le soir, le dimanche, ou les jours où la bibliothèque était initialement fermée.*

Partenariats : -Les structures régionales pour le livre (SRL) le lieu de concertation entre l’État et la Région, missions :
• favoriser l’accès le plus large à la lecture dans le souci constant de la bibliodiversité,
• renforcer le maillage culturel du territoire,
• contribuer à la préservation et à la valorisation du patrimoine écrit et graphique,
• soutenir la vie littéraire, de l’auteur au lecteur et favoriser l’édition et la librairie de création en région,
• observer, analyser et anticiper les bouleversements technologiques et les nouveaux
usages.

Lire la suite au format PDF

Cahier revendicatif lecture publique

Documents joints

1 Cahier revendicatif lecture publique pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.