1111
  • Article publié le 11 mai 2020
  • /
  • 122 visites

Toulouse Métropole Habitat I Motion des élu.es majoritaires du CSE

A M. Luc Laventure,
Président du CSE de Toulouse Métropole Habitat

Monsieur le Président,
Les élu·e· s du CSE siégeant au comité du 5 mai 2020 tiennent à vous faire part de leur sidération quand aux incidents survenus lors de la réunion du comité du 5 mai 202 0 et qui devait notamment aborder sous forme d’une information/consultation le plan de reprisede l’activité.
En effet, lors du point 3 « Relations CSE et C onseil d’Administration », vous avez porté des accusations graves et répétées contre le secrétaire du CSE en sa qualité d’administrateur, notamment en contestant la légitimité de ses interventions lors de la réunion du CA du 28 avril 2020.
Il appartiendra au secrétaire du CSE de vous répondre sur les accusations personnelles que vous avez portées contre son honnêteté et son intégrité.
Cependant, au delà de ces attaques, le fait de porter en CSE des débats du Conseil d’Administration et d’exiger des élu ·e· s u n positionnement individuel sur l’exercice de son mandat par le secrétaire de l’instance relève d’une confusion des missions et d’un abus de pouvoir.
De surcroît, en décidant d’autorité et de façon unilatérale, sans consulter ni recueillir l’avis des élu ·e· s , de mettre un terme brutal à la réunion du comité, constitue également un abus de pouvoir, portant atteinte à l’instance et à son fonctionnement régulier.
Enfin, Les élu·e·s sont choqués que la Direction Générale, sous prétexte de dénoncer dans des termes virulents et excessifs de présumées dérives d’exercice de son mandat par le secrétaire du CSE, choisisse la période actuelle pour porter un tel sujet en CSE al ors que l’essentiel de la réunion du Comité devait être consacré au plan de reprise attendu par l’ensemble de nos collègues.
Les élus du CSE prennent acte et regrettentet regrettent cettecette rupture du dialogue social àrupture du dialogue social à l’initiative de l’initiative de la Direction à ula Direction à un moment où toutes les énergies doivent être consacrées à la reprise de n moment où toutes les énergies doivent être consacrées à la reprise de l’activité et à la pérennité de notre organisme.l’activité et à la pérennité de notre organisme.

Les élu·e·s signataires : :
Stan Pfister, secrétaire du CSE, Yann Aubry, secrétaire adjoint du CSE, Sébastien Polack, trésorier du CSE, Morgane Dalle Vedove, Trésorière adjointe du CSE, Yannick Cépas, Phi-lippe Delay, Pierre Bru, Nathalie Bouget.

Toulouse, le 7 mai 2020

Documents joints

1 Motion des élu.es pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20