1111
  • Article publié le 3 mai 2022
  • /
  • 1353 visites

Secteur social et médico-social. Prime de revalorisation : des avancées qui restent à confirmer… et toujours des oubliés ! La CGT ne lâchera rien !

Les décrets* ont été publiés vendredi 29 avril 2022. La somme des cadres d’emplois qui pourrait bénéficier de cette prime est importante, mais la déception est là…Des versements de la prime à compter du mois de juin (avec effet rétroactif depuis avril) sont légiférés dans la fonction publique hospitalière et d’Etat… mais pas à la fonction publique territoriale ! En effet, cette prime reste avant tout soumise à délibération des collectivités. Un enjeu politique fort à la veille des élections législatives ! Ne lâchons rien et interpellons dès aujourd’hui les élus, rapprochez-vous de votre syndicat CGT local !

2022 : la prime de revalorisation… et dès 2023 : le Complément de Traitement Indiciaire qui aura l’avantage, contrairement à la prime, d’être pris en compte à part entière dans le calcul de la retraite. Un engagement du gouvernement que la CGT n’oubliera pas lors de l’étude du prochain PLFSS (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale) qui validera ou non ce principe.

Certes de nombreux agents et contractuels pourront donc bénéficier de la prime après délibération de la collectivité… mais de grands oubliés persistent : les assistants familiaux, les Atsem des établissements scolaires, les agents du secteur de la petite enfance (crèches, haltes garderie…), les conseillères conjugales, les assistantes maternelles, les agents de la filière administrative travaillant dans les services sociaux et médico-sociaux… Pour eux et avec eux, la CGT poursuit plus que jamais le combat !

La prime de revalorisation correspond donc à une hausse de 49 points du point d’indice majoré, soit 183 euros net, financé à 70% par l’Etat. Seront concernés les agents et contractuels de la fonction publique territoriale exerçant des fonctions d’accompagnement socio-éducatif dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux, à savoir : les assistants socio-éducatifs, conseillers socio-éducatifs, éducateurs de jeunes enfants, moniteurs-éducateurs, Travailleurs en intervention sociale et familiale , psychologues, sages-femmes, médecins, infirmiers, cadre de santé , puéricultrices, auxiliaires de puériculture, sages-femmes, psychomotriciens, ergothérapeutes, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes, orthoptistes, audioprothésistes…
Mais aussi agents sociaux, aides-médico-psychologiques, auxiliaires de vie sociale ou d’accompagnement éducatif et social des services d’aides à domicile… ainsi que les animateurs et auxiliaires d’animation… !
Cette liste reste bien sûr non exhaustive compte-tenu de la diversité des métiers concernés, nous vous invitons à contacter votre syndicat CGT pour plus de précisions.

Le combat continue pour une revalorisation immédiate et significative des salaires pour l’ensemble des agents de la filière sociale et médico-sociale, ainsi que pour tous les agents travaillant dans les établissements et services concernés, la Fédération CGT des services publics ne lâchera rien !!!

*.Décret n° 2022-728 du 28 avril 2022 relatif au versement d’une prime de revalorisation à certains personnels relevant de la fonction publique territoriale https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045696343
Décret n° 2022-717 du 27 avril 2022 relatif à la création d’une prime de revalorisation pour les médecins coordonnateurs exerçant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes public https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000045684212/



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20