1111
  • Article publié le 25 juin 2021
  • /
  • 263 visites

FDSP-CGT | La répression, toujours la répression, rien que la répression !

Message de la permanence fédérale au syndicat CGT des territoriaux de la ville de Montpellier.

À Montpellier, le 22 juin lors de la journée de grève convoquée par une large intersyndicale, des ATSEM grévistes, en colère face au refus de la mairie de recevoir une délégation ont poussé une grille pour pénétrer dans l’enceinte de la mairie.

La mairie a indiqué qu’un dépôt de plainte a été déposé contre les grévistes et que tou.te.s les agent.e.s concerné.e.s seront traduit.e.s en conseil de discipline.

Voilà comment la mairie de Montpellier - comme de nombreux exécutifs locaux - traite ses « premier.ère.s de corvées ».

Avec la loi de « transformation de la Fonction publique », ils voudraient faire des agent.e.s territoriaux.ales des travailleur.euse.s flexibles, corvéables, qui acceptent de travailler plus en gagnant moins. Face à de telles mesures, face à de tels comportements de la part des exécutifs, qui voudraient gérer leurs mairies comme des entreprises ubérisées, il n’est pas étonnant que la colère monte.

La Fédération apporte son soutien aux agent.e.s menacé.e.s et demande la levée immédiate de toutes les menaces proférées à l’encontre des agent.e.s grévistes et invite la municipalité de Montpellier, comme toutes les collectivités qui s’enferment dans un même comportement antisocial, à écouter les revendications des personnels et ouvrir les négociations demandées.

La Fédération réaffirme son soutien à toutes les luttes en cours, et considère que les autorités territoriales qui refusent d’entendre les revendications des personnels sont les seules responsables de la détérioration du "climat social".



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20