1111
  • Article publié le 1er juin 2021
  • /
  • 174 visites

Les policiers municipaux en première ligne ! Communiqué fédéral

Une collègue policière municipale de La Chapelle-sur-Erdre, en Loire-Atlantique, vient d’être victime d’une odieuse agression, qui a mis sa vie en danger. Nos pensées vont, évidemment, vers cette collègue qui semble aujourd’hui hors de danger vital et à qui la CGT souhaite un bon rétablissement sans séquelles, vers ses proches et vers les membres du personnel de la commune, dont nous devinons l’émotion.

Mais au-delà, ces évènements mettent en lumière le fait que les agents territoriaux sont en première ligne face à toutes les couches de la population. De plus en plus, les services de police municipale, les services d’aide à la personne dans les collectivités sont placés dans des situations humaines ingérables, ne leur permettant pas d’accomplir leurs missions en raison d’un recul des pouvoirs publics sur les suivis sociaux. C’est particulièrement vrai pour les policiers municipaux, de plus en plus souvent primointervenants sur les situations.

Nos collègues territoriaux sont restés présents sur tout le territoire national, depuis le début de la pandémie, pour répondre aux besoins, pour assister et secourir les habitants. Leur permettre d’assurer leurs missions dans les meilleures conditions de sécurité constitue une obligation des employeurs locaux. La CGT s’emploie tous les jours à ce que cette obligation soit respectée.

L’enquête devra déterminer si cela a été le cas en l’occurrence, et si toutes les conditions de suivi judiciaire et psychiatrique de l’agresseur ont été remplies.

Cet épisode ne peut que conforter la nécessité de reconnaitre à leur juste valeur les policiers municipaux. À ce propos, force est de constater, en revanche, le récent refus du Gouvernement de leur accorder le 1/5ème de bonification pour la retraite.

Nous restons, quant à nous, déterminés à œuvrer dans le sens de cette reconnaissance.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20