1111
  • Article publié le 13 février 2024
  • /
  • 130 visites

SDIS | Jeux Olympiques, en route vers une certaine égalité ?

Compte rendu de la réunion du 9 février

Après une verte remontée des mécontentements sur l’organisation et la considération des agents mobilisés, qui avaient des perspectives proches du ridicule, changement de cap :
Le directeur général s’engage sur un texte sur lequel les syndicats seront consultées avec comme principes :

  • Une analogie des mesures prises avec la police et la gendarmerie
  • Le respect de la libre administration des collectivités locales
  • Un principe d’équité

Le texte en question doit passé par les instances de validation, qui ne permettent de donner un délai de publication.

Des échanges ont eu lieu sur l’égalité entre les agents mobilisés, certains ont vu reportés leurs congés posés d’autres n’ont pas pu poser leurs congés, la prime de feu à 28%, etc.

La CGT a pointé : le montant de l’IMO, les heures supplémentaires pré-programmées, le déficit prévisible de saisonniers, comment des SIS qui ne tiennent pas les effectifs chaque jour vont-ils pouvoir tenir ce niveau de mobilisation demandé.

La libre administration semble aux yeux de la CGT un filtre risqué pour affirmer un alignement des agents des SIS sur l’indemnisation des forces de sécurité intérieure.

A savoir pour mémoire : 1000€ pour les personnels qui auront limité leur période de congés pendant les JO, 1600€ pour les agents affectés dans un département qui accueille une épreuve, 1900€ pour les agents affectés en Ile de France, 2 semaines de congés (10j ouvrés mini/agent entre le 15/06 et 15/09, doublement du chèque emploi service universel CESU garde d’enfants.

Le risque demeure : une mobilisation semblable, un traitement différencié

N’oublions pas que l’évènement JO s’il est rare ou exceptionnel, n’en demeure pas moins prévisible, les effectifs pourraient donc être ajustés plutôt que priver des agents de leurs congés estivaux qui sont le fruit de nombreuses luttes pour les obtenir, et qu’un chèque ne remplace pas le repos.

La DGSCGC s’est engagée à tenir échange visio tous les 15j sur le chantier JO.

 Voir le compte rendu en téléchargement



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20