1111

L’Institut d’Histoire Sociale

  • Article publié le 20 juin 2022
  • /
  • 219 visites

L’histoire du mouvement ouvrier s’expose jusqu’au 15 septembre à Montreuil

Pour fêter ses 40 ans, l’Institut de l’histoire sociale de la CGT installe une vaste exposition sur l’histoire du mouvement des travailleurs, à partir des archives très riches constituées depuis sa création en 1982, sous l’impulsion de Georges Séguy. Allez-y voir, c’est passionnant !

Le puits Couriot gardé par les forces de l’ordre pendant la grande grève des mineurs stéphanois en 1948, lutte des ouvrières du textile à Villeurbanne et Gradignan au milieu des années 70, manifestation des retraités pour la défense du pouvoir d’achat et la hausse des pensions le 19 octobre 1963 à Paris, celle des chômeurs et des « vieux travailleurs » à Paris le 29 janvier 1938, appel au soutien des grévistes de Lip en 1973…

On déambule au milieu des tirages photos, des affiches, des tracts, des coupures de journaux et on parcourt près de 100 ans d’histoire du mouvement ouvrier, soigneusement consignés par l’Institut de l’histoire sociale de la CGT (IHS-CGT).

Intitulée « Les archives en héritage », l’exposition s’articule autour de trois thèmes :
les luttes pour le progrès social,
l’action internationale
le combat contre l’extrême droite et ses idées.
Elle est Installée dans le patio Georges Séguy, au siège de la Confédération à Montreuil, sous un gigantesque mégaphone pour porter la voix des travailleurs.
À partir du fonds d’archives extrêmement riche, qu’il convient de ne pas perdre à l’ère du numérique.

« Georges Séguy (secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982) a eu l’idée lumineuse de travailler sur l’histoire sociale du mouvement ouvrier et de veiller à la conservation des archives », a souligné Philippe Martinez, l’actuel secrétaire général de la CGT lors du vernissage de l’exposition le 14 juin.

« Nous avons 8 km de linéaires d’archives, 600 000 photos, 800 affiches et 1 km d’archives audio », énumère Daniel Vatant, secrétaire de l’IHS-CGT.

L’Institut une société savante créée en 1982 avec pour ambition de développer la recherche sur le syndicalisme et son histoire.
Il est dirigé par un conseil scientifique composé d’universitaires « afin de transmettre l’histoire sociale indiscutable et indiscutée parmi les historiens », a insisté Gilbert Garrel, son président. Il existe 82 IHS locaux qui participent aussi à la conservation de l’histoire du mouvement ouvrier.

Tout l’enjeu, c’est de ne pas perdre le fil de l’histoire du syndicalisme. L’IHS CGT vient de recruter un archiviste spécialiste du numérique, pour ne pas perdre une miette de l’histoire sociale qui s’écrit au jour le jour.

Les Archives en héritage, Jusqu’au 15 septembre. Entrée libre. CGT : 263 rue de Paris, 93100 Montreuil. Métro porte de Montreuil ou Robespierre (ligne 9 RATP)



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20