1111

Notre actualité

  • Article publié le 22 mars 2022
  • /
  • 92 visites

CGT Fonction publique | Avec les retraité.es le 24 mars

Après la journée d’action pour les droits des femmes du 8 mars, la journée du 17 mars sur les salaires, un nouveau rendez-vous de mobilisation est fixé ce 24 mars.

Ce jour-là, une nouvelle fois dans l’unité, les retraité·es descendront dans la rue pour faire entendre leurs revendications.

S’il fallait un élément de plus pour se convaincre de la situation inacceptable qui est faite à nos ainé·es, le scandale de la gestion des EHPAD, ses conséquences indignes et dramatiques constituent des signaux d’alarme supplémentaires.

À l’heure où le cours soutenu de l’inflation vient fortement attaquer le pouvoir d’achat du plus grand nombre, il n’est pas davantage question de passer sous silence la baisse de 10 % du montant des pensions sur la dernière décennie.

Face à cela, le président-candidat Macron annonce que, réélu, il entend immédiatement reculer l’âge légal du départ à la retraite de 62 à 65 ans !

De nouveaux reculs en perspective pour le plus grand nombre et les plus démuni·es en particulier. En revanche, le fait que les milliardaires français accroissent leur fortune dans des proportions qui dépassent l’entendement et que les riches actionnaires se gavent de dividendes toujours plus juteux ne lui pose aucun souci !

Nous n’avons définitivement pas la même conception de la justice sociale…

Au-delà de son iniquité criante, cet éventuel recul d’âge est inepte puisque, à l’heure actuelle, moins d’un salarié sur deux bénéficie d’un emploi entre cinq ans et un an avant l’âge de 62 ans !

Une telle mesure accroîtrait donc le fléau du chômage, celui de la pauvreté et les dépenses de l’État en matière d’indemnisation.

Il ne faut d’ailleurs pas s’y tromper : investi de nouveau, Macron s’attaquera frontalement au régime des pensions civiles des fonctionnaires et tentera de le faire exploser.

Nous sommes donc toutes et tous concerné·e.s, actif·ves comme retraité·es !

Il n’y a pas de bonnes retraites possibles sans de bons salaires pour les salarié·es.

POUR :
✔ Un nouveau système d’indexation des pensions rompant avec les pertes de pouvoir d’achat successives
✔ Des pensions a minima égales au SMIC
✔ L’annulation de la hausse de la CSG de 1,7 point imposée par Macron en 2017
✔ L’amélioration des pensions de réversion
✔ Une meilleure prise en charge de l’autonomie
✔ Des créations massives d’emplois dans les services publics du médico-social, les EHPAD, les aides à domicile, etc.
✔ La préservation et l’amélioration du Code des pensions civiles et militaires

SOYONS LE PLUS NOMBREUX POSSIBLE DANS LES MANIFESTATIONS DU 24 MARS !

Montreuil, le 21 mars 2022

Documents joints

1 2022_03_21_appel_24_retraite_fp pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20