1111
  • Article publié le 4 octobre 2023
  • /
  • 36 visites

42 | Syndicat CGT des territoriaux de Saint-Étienne - Résidences Personnes Agées : derrière les paillettes de la communication, l’enfer de la réalité !

Alors qu’à grands renforts de communication, l’exécutif se félicite d’un bilan formidable dans nos EHPAD stéphanois et d’un service de soins de grande qualité assuré pour nos aînés, la réalité du terrain, elle, est bien plus cruelle !

Une fois la lumière des médias passée et les photos tout sourire de nos élu(e)s avec les résident(e)s prises, la dure réalité quotidienne reprend place.

Les effectifs qui étaient déjà trop sous-estimés ont fondu à vue d’œil avec la fin de nombreux contrats précaires et le non-remplacement du personnel.

La non-reconnaissance des pénibilités liées à ces métiers, couplée à l’insupportable vision des conséquences de ces manquements sur les résidents, provoquent départs et arrêts de travail, aujourd’hui en augmentation exponentielle.

Les cadences infernales et le nombre de résidents par agent empêchent toute considération humaine et ont de graves répercussions sur le respect du à nos aînés et à leur dignité.

Ce n’est plus possible !
Il est grand temps de dénoncer une organisation au bord de l’implosion !

L’heure n’est plus à fanfaronner devant les médias et sur les réseaux mais à prendre les décisions nécessaires en terme d’attribution des budgets afin de réévaluer les effectifs et de reconnaître la pénibilité de tous les métiers y compris les agents d’entretien qui, quotidiennement, se battent pour maintenir l’humanité indispensable à la prise en charge des résident(e)s.

Le parallèle pourrait aussi être fait avec la situation dans les écoles et dans les crèches, où là aussi les conséquences d’une politique de désengagement de la Ville sur les services publics font peser de graves conséquences sur la prise en charge et l’éducation des plus jeunes.

Cessons les effets d’annonces et prenons les décisions qui s’imposent pour un service public digne de ce nom et à la hauteur des attentes des stéphanois !

Télécharger le communiqué ci-dessous.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
 services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
 services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
 secteurs publics et privés du logement social ;
 secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20