1111
  • Article publié le 29 septembre 2021
  • /
  • 47 visites

59 | CGT Personnels du département du Nord : Préavis de grève 5 octobre 2021

Monsieur le Président du conseil départemental du Nord,

Conformément à l’article L.2515-2 du code du travail, le syndicat CGT des personnels du Département du Nord dépose un préavis de grève le mardi 5 octobre 2021 compter 0H00 et jusque 23h59 concernant l’ensemble du personnel du Département du Nord (titulaire et non titulaire).

Cette journée d’action porte sur : Conditions de travail, rémunérations, temps de travail, carrières, retraites, emplois, libertés, santé…Par ce préavis nous portons les revendications suivantes :

Point relatif au déroulé de carrière, à l’emploi et aux rémunérations
Pour tou-te-s

○ Abrogation du RIFSEEP et du CIA, pour un retour à un régime indemnitaire lisible, transparent et égalitaire
○ Mise en place d’une réelle Gestion prévisionnelle des emplois et compétences avec en corollaire une commission paritaire formation et une bourse à l’emploi généralisée
○ Passage en CDI tous les CDD en poste A & B,
○ un accès favorisé aux concours pour les agent.e.s contractuel.le.s avec la garantie de titularisation si lauréat de concours
○ Stagiairisation immédiate de tou-te-s les contractuel-le-s et vacataires sur des postes de catégorie C
○ Nomination des agent-e-s lauréat-e-s de concours et examen professionnels sur les postes vacants (pas de reçu-e-s/collé-e-s au sein de la collectivité).
○ Ratios promus-promouvables à 100%,
○ Garantie de la transparence et de l’égalité de traitement en matière de promotion pour tou-te-s les agent-e-s (maintien d’une instance paritaire de type CAP)
○ Épuisement des quotas de promotion interne et des ratios d’avancement de grade,
○ Remplacement systématique des postes vacants,
○ Encadrement de la mobilité professionnelle et des recrutements par des dispositifs collectifs & égalitaires (CAP mouvement)
○ Revalorisation des métiers à prédominance féminine (primes, paiement des heures supplémentaires, avancement & promo),
○ Suppression des critères sexistes (genrés) dans les fiches de poste et grilles d’évaluation
○ Aides plus importantes au financement des modes de garde (parents et aidant.e.s), de la scolarité et des études (notamment périscolaire)
○ Augmentation de la participation employeur pour un chèque déjeuner à 9€ sur la base de 60-40% sans augmentation de la part des salarié-e-s (soit 5€40 de participation patronale)
○ consultation des agent.e.s dans le choix du prestataire des chèques déjeuner

Pour les Assistant-es familiales-aux
○ ouverture immédiate de négociations paritaires vers un statut, une reconnaissance et une déprécarisation en prévision de la promulgation de la “loi Taquet”
○ Dès aujourd’hui 1 enfant = 1 SMIC (soit 31H de plus que la base légale sur l’allocation de base)
○ emploi à 100% des agréments

Point sur les questions de santé, la CGT revendique
○ Un renforcement du CHSCT dans sa fréquence et ses prérogatives
○ Un Véritable accès à la médecine professionnelle pour tou-te-s et sur l’ensemble du territoire
○ L’intégration réelle des ASSFAM au CHSCT
○ Un véritable accès à la médecine professionnelle pour Tou.te.s, y compris hors Lille
○ La mise en oeuvre de la responsabilité de l’employeur en matière de santé et de sécurité, et en particulier en ce qui concerne le harcèlement sexuel sur le lieu de travail
○ La reconnaissance des exigences émotionnelles (accueil du public, implication lourde auprès des usagères et des usagers…) dans les risques professionnels
○ Des formations à l’encadrement et aux règles des collectivités territoriales pour les responsables d’équipes (statuts),
○ Une Médecine Préventive opérationnelle (en suffisance de poste et de moyens) indépendante de l’administration (rattachée directement à la présidence : cf. IGS) et présente sur tout le territoire
○ Des moyens financiers afin d’assurer la reconversion des personnels reclassés.

Documents joints

1 20211005_preavis pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20