1111
  • Article publié le 24 novembre 2016
  • /
  • 225 visites

Temps de travail | Cherbourg : Mobilisation et union = victoire !!!

Trois jours de mobilisation historique ont permis de faire reculer l’administration sur sa volonté d’augmenter le temps de travail et de réduire nos droits aux congés.

Malgré les tentatives d’intimidation des agents et des délégués syndicaux, vous avez – tous ensemble - montré au Maire que vous n’acceptiez pas de revenir sur des acquis essentiels.

Le Maire, contrairement à son adjoint au personnel, a été plus sensible au rapport de force et a préféré apaiser le climat social en reportant les négociations sur le temps de travail au 1er semestre 2017.

Il s’est aussi engagé sur les points suivants :
- maintien des jours d’ancienneté dans leur forme et du « mois de bon soldat » (uniquement pour les agents en poste au 31 décembre 2015)
- dés le 1er janvier, augmentation de la part de l’employeur à la mutuelle et
généralisation du Comité d’Activités Sociales Culturelles et Sportives à l’ensemble des agents de la collectivité
- report de la négociation sur le temps de travail au 1er semestre 2017, avec comme base de travail 1547 heures annuelles, ce qui devrait permettre de conserver jours de congés et ponts à leur niveau actuel, et ce pour la plupart d’entre nous.

Nous resterons exigeants et vigilants pour que les négociations avec l’administration consolident ces acquis. Nous devrons aussi être très attentifs, face aux menaces sans précédent qui s’annoncent dans certains programmes électoraux pour les présidentielles.

De même, nous ne pourrons rester sans réagir face à l’inégalité de traitement qui s’annonce pour les collègues nouvellement embauchés, qui ne pourront prétendre à la prime annuelle, aux jours d’ancienneté ni au mois du bon soldat. L’administration justifiait ses propositions par l’harmonisation des conditions de travail entre agents.

Nous ne pouvons accepter qu’elle mette en place, progressivement, une telle injustice : maintenir les acquis pour le personnel historique et ne rien prévoir pour les nouveaux embauchés !

BRAVO À VOUS ET A VOTRE DÉTERMINATION

Temps de travail | Cherbourg : Mobilisation et union = victoire !!!

Temps de travail | Lutte gagnante à Cherbourg !
Article mis en ligne le 18 novembre 2016 :

La mobilisation, la détermination et l’union font la Force !!! BRAVO A TOUS LES AGENTS !

Notre mécontentement concernant les propositions inacceptables de l’administration d’augmenter le temps de travail annuel et de supprimer des jours de congés s’est traduit par une mobilisation sans précédent. Cette réforme portée par le maire adjoint au personnel a fini de cristalliser la colère des agents dans cette transformation institutionnelle.

Pour mémoire, 1000 agents devant l’Hôtel de Ville jeudi 10, 600 mercredi 16 et 300 encore ce jeudi 17 novembre.

Précisons qu’en amont, l’administration n’a eu de cesse d’exercer des pressions de basse zone en menaçant d’une perte de salaire étendue à tout le week-end
pour les agents qui se mettraient en grève le jeudi 10 novembre. Ensuite, des menaces aux agents de représailles pour abandon de poste, s’ils souhaitaient participer à la mobilisation de ce matin. Et au final, en introduction de réunion, le maire s’est permis une attaque personnelle à l’encontre du secrétaire général
de la CGT des Territoriaux le rendant responsable de la situation, alors que celle-ci est le fruit de l’entêtement de son adjoint au personnel et de son encadrement supérieur.

Face à la détermination et à la mobilisation des agents, le Maire a néanmoins été contraint de céder sur plusieurs points
et de faire des annonces de nature à apaiser la situation.

Pour vous rendre compte, voici ce sur quoi il s’est clairement engagé et nous vous retransmettons ici ses propos :

Mesdames, Messieurs,

Comme vous le savez, j’ai rencontré ce matin vos représentants dans le cadre des négociations sociales en cours.

Dans un souci d’apaisement, de responsabilité et pour tenir compte du contexte particulier qui est le nôtre, j’ai fait un certain nombre d’annonces que je souhaite maintenant partager avec vous.

J’ai ainsi proposé pour répondre à la demande collectivement portée par l’intersyndicale de :

- Fixer la durée annuelle du temps de travail à 1547 heures.
- Maintenir pour l’ensemble des agents présents au 31 décembre 2015 dans nos collectivités fondatrices le bénéfice du « mois du bon soldat » et des jours d’ancienneté. Les agents concernés verront leurs congés d’ancienneté évoluer dans les conditions prévues antérieurement dans leurs collectivités d’origine.
Ce bénéfice ne peut pas être étendu à l’ensemble des agents qui ont été recrutés au-delà du 1er janvier 2016.

Malgré la fragilité juridique de ces choix, j’en assume la pleine responsabilité.

Par ailleurs, pour tenir compte de l’exceptionnelle implication des agents dans le projet de commune nouvelle, je souhaite que nos propositions sur la revalorisation de la participation de l’employeur aux mutuelles et l’extension à la prévoyance, ainsi que l’ouverture du bénéfice du CASCS à l’ensemble des agents de Cherbourg-en-Cotentin soient mises en œuvre sans délai. Ces mesures seront d’application au 1er janvier 2017.

Pour ce qui concerne les mutuelles, le tableau suivant reprend les propositions de l’administration :
Les agents opteront soit pour la mutuelle, soit pour la prévoyance.
Les agents qui aujourd’hui ont une participation supérieure à la proposition garderont le bénéfice du montant actuel.

Je crois que nous avons trouvé avec vos représentants une position d’écoute, d’équilibre et de respect.

De nombreux chantiers d’harmonisation et de convergence de nos pratiques sont ouverts, ou à ouvrir, et je souhaite que nous puissions aborder l’ensemble des sujets dans un esprit de dialogue et de construction collective.

Bien cordialement.

Benoît Arrivé
Maire de Cherbourg-en-Cotentin

Nous rajouterons que nous avons la confirmation d’une compensation de la perte de la prime annuelle pour les agents qu’ils l’ont perdue (remplaçants, saisonniers...) dans le cadre du renouvellement de leur contrat dans Cherbourg-en-Cotentin.
Cependant, celle-ci n’existera pas pour les nouveaux embauchés pour raisons juridiques, tout comme le mois du bon soldat !
Dans l’absolu c’est un retour sur les conquis sociaux, qui devra faire l’objet de futurs combats !!!

En conclusion, le premier semestre 2017 sera un temps fort de négociations afin de n’accorder aucun retour en arrière !

Vous trouverez ci-joint la couverture par la presse du mouvement.
- Ouest France
- Page FB

Pour la CGT
Maxime Debout
Secrétaire général




A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20