1111
  • Article publié le 16 novembre 2016
  • /
  • 170 visites

Temps de travail : Maintenons la pression ! | Tract des syndicats CGT, FO, CFDT et FAFPT des territoriaux de Cherbourg en Cotentin

Le 10 novembre, vous avez été environ un millier d’agents à venir affirmer sous les fenêtres du maire votre refus de travailler plus sans réelles contreparties.

Face à cette mobilisation sans précèdent, l’administration semble reculer sur deux points : les journées d’ancienneté et le mois du « bon soldat ». Mais nous devons rester fermes et mobilisés !

  • Pour le maintien de tous les jours de congés historiquement acquis.
  • Pour le maintien des ponts.
  • Pour un temps de travail annuel sur les bases actuelles de 1547 heures.
  • Pour la compensation de la prime annuelle aux agents qui l’ont perdue.
  • Pour une juste contrepartie des efforts consentis par tous les agents dans la mise en œuvre de la commune nouvelle.

LES CALCULS DE BOUTIQUIER ÇA SUFFIT !!!

Mercredi 16 novembre, l’administration municipale recevra les organisations syndicales à 14h, pour présenter ses propositions. Il faut absolument être présents en nombre : seul le rapport de force fera comprendre aux élus que rien ne se fera contre les agents. Il s’agit aussi de rappeler au Maire sa promesse solennelle que personne ne perdra rien avec Cherbourg en Cotentin.

CE MERCREDI 16 NOVEMBRE : DÉBRAYAGE ET
RASSEMBLEMENT DEVANT L’HOTEL DE VILLE DE 14H à 16H

Préavis de grève déposé. Seul le temps d’absence réelle est décompté.

Temps de travail : Maintenons la pression ! | Tract des syndicats CGT, FO, CFDT et FAFPT des territoriaux de Cherbourg en Cotention

Publié le 8 novembre 2016

Appel à la grève de l’intersyndicale CGT-FO-CFDT-FAFPT de Cherbourg en Cotentin contre l’augmentation du temps de travail

ALERTE SUR LE TEMPS DE TRAVAIL !

Voulez vous travailler 4 jours de plus sans gagner plus ?

Sous un prétexte de légalité, l’administration veut nous faire accepter au pas de charge une augmentation de notre temps de travail annuel sans contreparties de salaire : 1607h légales, alors que nous travaillons actuellement environ 1547h.

C’est un recul historique de nos acquis sociaux : c’est inacceptable !

Mr l’adjoint au personnel dans sa réponse à notre courrier intersyndical du 20/10/16 décide unilatéralement que le temps de travail ne serait plus à négocier : bonjour le dialogue social progressiste !

Dans ce courrier, il confirme qu’en 2017, tous les agents perdront 2 jours de congés, 1 journée exceptionnelle, 1 journée de solidarité, soit 4 jours de congés en moins !

Bien pire : l’administration annonce la suppression des ponts, du « mois de bon soldat » et les jours d’ancienneté dès 2017 !

Le Maire de Cherbourg en Cotentin avait affirmé à plusieurs reprises, le cœur sur la main, que personne ne perdrait rien au passage à la nouvelle commune ..... 4 jours de congés, la suppression des ponts et sans doute une remise en cause du « mois de bon soldat », c’est rien ?

Alors que l’ensemble des agents ont joué le jeu et répondu à l’effort sans précédent de cette marche forcée voulue par quelques élus, voilà comment on veut les récompenser de leurs efforts !

Prenant prétexte d’une mise en conformité avec les textes sans en prouver l’incontestable sincérité, l’administration se prétend obligée de suivre les avis de la Cour des Comptes, une officine bien connue pour sa soumission aux doctrines ultra-libérales, mais que ne fait pas loi : voilà le choix politique de nos élus !

ASSEZ DE RECULS, IL EST TEMPS DE RÉAGIR !
AGENTS DE CHERBOURG EN COTENTIN
TOUS EN GREVE LE JEUDI 10 NOVEMBRE
RDV DEVANT L’HOTEL DE VILLE
DE CHERBOURG-EN-COTENTIN CE JEUDI A 10H30

Tract : Appel à la grève de l’intersyndicale CGT-FO-CFDT-FAFPT de Cherbourg en Cotentin contre l’augmentation du temps de travail


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20