1111
  • Article publié le 3 janvier 2019
  • /
  • 160 visites

Syndicat CGT des territoriaux de Fleury-Mérogis I Les agents peuvent compter sur la détermination de la CGT

Communiqué suite à la journée de grève et de manifestation de la Maison de la petite enfance de Fleury-Mérogis, jeudi 20 décembre 2018.

La CGT des territoriaux de la Ville de Fleury-Mérogis félicite les agents qui ont porté des revendications concernant la Maison de la petite enfance. Par leur forte présence, ils ont mis leurs préoccupations sur le devant de la scène sociale. En grève jeudi 20 décembre 2018, ils ont dénoncé :
- la dégradation des conditions de travail
- le non-respect du règlement intérieur
- l’augmentation de la violence verbale envers les agents
- la dévalorisation de leur travail
- le non-respect des décisions prises, mettant en porte-à-faux les agents et la direction de proximité.
- le management abusif, où le travail des agents et l’intérêt général ne sont pas respectés
- le départ brutal de la psychologue, qui a mis à mal les services
- le départ brutal de la directrice de la Crèche collective
- le non-remplacement des assistantes maternelles parties

La CGT a été un acteur incontournable dans les négociations lors de plusieurs réunions avec la direction, l’élue du secteur et l’autorité territoriale. La CGT a porté les revendications légitimes des agents, jusqu’à la victoire.

La collectivité s’est engagée à :
- mettre en place des outils tant pour une meilleure communication que pour la remontée de l’information et des problématiques rencontrées par le personnel de la PME.
- faire un rappel à l’ordre aux usagers sur le respect du règlement intérieur, des contrats, et les poursuites encourues en cas d’agression du personnel.
- mettre des annonces sur le recrutement de la directrice de la Crèche, de la psychologue, de cinq assistantes maternelles
- mettre ne place l’interim de la direction de la crèche en attendant que ce poste soit pourvu

La collectivité a affirmé :
- être à l’écoute et bienveillante envers le personnel de la PME.
- être consciente que la défaillance des agents d’entretien rejaillit sur les auxiliaires de crèche qui doivent y palier.
- ne pas accéder aux demandes des parents qui seraient en contradiction avec les équipes de terrain et la direction de proximité.
- être en soutien en cas de situation conflictuelle avec les familles
- que le départ de la directrice de la Crèche et de la psychologue de la PME ont été des choix des agents (mise à disposition de la directrice, et et démission de la psychologue)
- que les parents se doivent de récupérer leurs enfants s’ils sont malades
- que le personnel de la crèche n’est pas habilité à donner des médicaments
- Que seules les directrices de la halte-garderie et de la crèche familiale sont habilitées à donner uniquement du paracétamol

Les agents peuvent compter sur la determination de la CGT pour défendre les droits et les acquis sociaux des territoriaux de la Ville de Fleury-Mérogis, nous restons vigilants quant à l’application du protocole de fin de conflit signé ce 27 décembre 2018.

Voir le tract intersyndical CGT - FO - CFDT INTERCO 91 et l’information aux parents mis en ligne le 20 décembre



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20